L’Encyclopédie/1re édition/CYMAISE ou CIMAISE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
CYMBALE  ►

CYMAISE ou CIMAISE, s. f. (Architect.) quelques auteurs ont donné ce nom à la dousine (voyez Moulures) : mais en général on doit entendre par ce terme la cime ou partie supérieure de la corniche d’un entablement ; de sorte que toutes les moulures circulaires, grandes ou petites, qui se trouvent séparées par des larmiers (voyez Larmier), sont appellées ensemble cimaise : c’est pourquoi l’on dit dans l’entablement toscan (voyez Entablement), qu’il est composé de deux cimaises & d’un larmier, l’une supérieure & l’autre inférieure, ainsi des autres entablemens des ordres. L’on appelle aussi cimaise la partie du chapiteau toscan & dorique (voyez Chapiteau), placé entre le gorgerin & le tailloir. Voy. Gorgerin & Tailloir. (P)