L’Encyclopédie/1re édition/EXCENTRIQUE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
EXCEPTER  ►

EXCENTRIQUE, adj. en Géometrie, se dit de deux cercles ou globes qui, quoique renfermés l’un dans l’autre, n’ont cependant pas le même centre, & par conséquent ne sont point paralleles ; par opposition aux concentriques qui sont paralleles, & ont un seul & même centre. Voyez Concentrique.

Excentrique, s. m. dans la nouvelle Astronomie, ou cercle excentrique, est un cercle comme PDAE (Planch. astronom. fig. 1.) décrit du centre de l’orbite d’une planete C, & de la moitié de l’axe CE, comme rayon. Voyez Excentricité.

L’excentrique ou cercle excentrique, dans l’ancienne Astronomie de Ptolomée, étoit la véritable orbite de la planete même, qu’on supposoit décrite autour de la terre & excentrique à la terre : on l’appelloit aussi déférent, parce que dans l’ancienne Astronomie ce cercle étoit imaginé se mouvoir autour du centre C, & emporter en même tems un autre cercle nommé Epicycle, dont le centre étoit comme attaché à la circonférence du déférent, & dans lequel la planete étoit supposée se mouvoir. Voyez Déférent, Epicycle.

Au lieu des cercles excentriques autour de la terre, les modernes font décrire aux planetes des orbites elliptiques autour du soleil : ce qui explique toutes les irrégularités de leurs mouvemens & leurs distances différentes de la terre, &c. d’une maniere plus exacte & plus naturelle. Voyez Orbite, Planete, &c.

L’anomalie de l’excentrique, chez plusieurs astronomes modernes, est un arc du cercle excentrique comme AK compris entre l’aphélie A & la ligne droite KL, qui, passant par le centre de la planete K, est tirée perpendiculairement à la ligne des apsides AP. Voyez Anomalie.

Equation excentrique, dans l’ancienne Astronomie, est la même chose que la prostaphérese. Voyez ce mot.

Le lieu excentrique de la planete dans son orbite, est le point de son orbite où elle est rapportée étant vûe du soleil. Voyez Héliocentrique & Géocentrique. (O)