L’Encyclopédie/1re édition/ONCE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  ONCAS
ONCHESTE  ►

ONCE, (Hist. nat.) les Portugais ont appellé onca, once, le tigre connu sous le nom de tigre d’Amérique & le tigre noir.

Les parties de cet animal dont on se sert, sont la graisse & les griffes ; sa graisse est résolutive, & on l’applique aux articulations, lorsqu’il y a luxation & distention ; on monte sa griffe en or & en argent, & on la porte comme une amulette contre l’épilepsie & les convulsions. Dale d’après Schroder.

Once, s. f. (Commerce.) petit poids qui fait la huitieme partie du marc, ou la seizieme partie d’une livre de Paris. Dans d’autres endroits, la livre n’a que douze onces, & dans d’autres elle a plus de seize onces.

Ce mot vient du latin uncia, qui en général chez les Romains étoit la douzieme partie d’une chose qu’on prenoit pour un tout, & qu’on appelloit as. Dans les mesures géométriques, par exemple, uncia signifioit la douzieme partie d’un pié, c’est-à-dire un pouce. Voyez As & Pouce.

L’once du poids de marc ou l’once de Paris se divise en huit gros ou drachmes, le gros en trois deniers ou scrupules, le denier ou scrupule en vingt-quatre grains, le poids de chaque grain est celui d’environ un grain de froment. L’once entiere est composée de 576 grains, une demi-once est de quatre gros, & le quart-d’once de deux gros. Voyez Gros, Drachme, Denier, Scrupule, Grain.

Parmi les monnoyeurs & les orfevres, l’once se divise en 20 estelins, l’estelin en 2 mailles, la maille en 2 felins, le felin en 7 grains & un 5e de grain. Voyez Estelin, Maille, Felin.

L’once qui fait partie de la livre composée seulement de 12 onces, se divise en 20 deniers, l’anglois porte peny veights, & chaque denier en 24 grains.

Toutes les marchandises précieuses, comme l’or, l’argent, la soie, se vendent à l’once. On appelle perles à l’once celles qui sont si petites, qu’elles ne peuvent être comptées aisément, ni vendues autrement qu’au poids, & qu’on nomme communément semence de perles. On appelle cotons d’once certains cotons filés qu’on apporte de Damas, & qui sont d’une espece & d’une qualité supérieure aux autres cotons. Voyez Cotons. Diction. de comm. & Diction. de Chambers.

Once, (Monnoie.) c’est une monnoie imaginaire ou de compte, dont on se sert en Sicile, particulierement à Messine & à Palerme, pour évaluer les changes, & pour tenir les écritures & livres de commerce. L’once vaut 30 tarins ou 60 carlins, ou 600 grains. Le tarin vaut 20 grains, & le grain 6 piccolis.

Once de terre, est une phrase que l’on trouve souvent dans les anciennes chartes des rois d’Angleterre : mais il est difficile de déterminer la quantité de terre signifiée par ce terme. Tout ce que nous en savons de positif, c’est que l’on entendoit par là une grande quantité ou étendue de terrein, comme pouroient faire douze modii ; & quelques-uns conjecturent que chaque modius pouvoit faire cent piés en quarré.