75%.png

Le Koran (Traduction de Kazimirski)/53

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Librairie Charpentier (p. 433-436).

CHAPITRE LIII.

L’ÉTOILE.


Donné à la Mecque. — 62 versets.


Au nom du Dieu clément et miséricordieux


  1. J’en jure par l’étoile quand elle se couche,
  2. Votre compatriote, ô Koreïchites, n’est point égaré, il n’a point été séduit.
  3. Il ne parle pas par suite de quelque mouvement de ses passions.
  4. Le Koran est une révélation qui lui a été faite.
  5. C’est le Terrible par sa force qui l’a instruit.
  6. C’est te Vigoureux ; il se maintint en équilibre[1]
  7. Dans la sphère la plus élevée,
  8. Puis il s’abaissa et resta suspendu dans les airs.
  9. Il était à la distance de deux arcs, ou plus près encore,
  10. Et il révéla au serviteur de Dieu ce qu’il avait à lui révéler.
  11. Le cœur de Mohammed ne ment pas, il l’a vu.
  12. Élèverez-vous des doutes sur ce qu’il a vu ?
  13. Il l’avait déjà vu dans une autre descente[2],
  14. Près du lotus de la limite[3],
  15. Là où est le jardin du séjour éternel.
  16. Le lotus était tout masqué[4].
  17. L’œil du prophète ne se détourna ni ne dépassa le tout un seul instant.
  18. Il a vu la plus grande merveille de son Seigneur.
  19. Que vous semble d’El-Lat et d’Al-Ozza ?
  20. Et de cette autre, Menat, la troisième idole[5] ?
  21. Auriez-vous des mâles et Dieu des femelles ?
  22. Ce partage est injuste.
  23. Ce ne sont que des noms ; c’est vous et vos pères qui les avez ainsi nommés. Dieu ne vous a révélé aucune preuve à ce sujet ; vous ne suivez que vos idées et vos penchants, et cependant vous avez reçu une direction de votre Seigneur.
  24. L’homme aura-t-il tout ce qu’il désire ?
  25. C’est à Dieu qu’appartient la dernière comme la première.
  26. Que d’anges dans les deux dont l’intercession ne servira de rien,
  27. Sauf, si Dieu permet d’intercéder, à celui qu’il voudra, à celui qu’il lui plaira.
  28. Ceux qui ne croient pas à la vie future désignent les anges sous des noms de femmes.
  29. Ils n’en savent rien, ils ne suivent que des opinions. Les opinions ne sauraient nullement tenir lieu de la vérité.
  30. Éloigne-toi de celui qui tourne le dos quand on parle de nous, qui ne désire que la vie de ce monde.
  31. Voilà Jusqu’où va leur science. Ton Seigneur sait mieux que personne quel est celui qui s’égare et s’éloigne de son sentier ; il sait le mieux qui est dans la droite voie.
  32. Tout ce qui est dans les cieux et sur la terre appartient à Dieu ; il rétribuera ceux qui font le mal selon leurs œuvres ; il récompensera d’une belle récompense ceux qui ont pratiqué le bien.
  33. Ceux qui évitent les grands crimes et les turpitudes[6], et tombent dans de légères fautes, pour ceux-là Dieu est d’une vaste indulgence. Il vous connaissait bien quand il vous produisait de la terre ; il vous connaît quand vous n’êtes qu’un embryon dans les entrailles de vos mères. Ne cherchez donc pas à vous disculper ; il connaît mieux que personne celui qui le craint.
  34. As-tu considéré celui qui tourne le dos,
  35. Qui donne peu et qui lésine ?
  36. Celui-là a-t-il la connaissance des choses cachées, et les voit-il ?
  37. Ne lui a-t-on pas récité ce qui est consigné dans les feuillets de Moïse
  38. Et d’Abraham, fidèle à ses engagements ?
  39. L’âme qui porte sa propre charge ne portera pas celle d’une autre.
  40. L’homme n’aura que ce qu’il a gagné.
  41. Ses efforts seront appréciés à leur juste valeur,
  42. Il en sera récompensé par une rétribution scrupuleuse,
  43. Ton Seigneur n’est-il pas le terme de tout ?
  44. Il fait rire et il fait pleurer.
  45. il fait mourir et il fait revivre.
  46. Il a créé le couple, le mâle et la femelle,
  47. D’une goutte de sperme quand il est répandu (dans la matrice).
  48. Une seconde création est à sa charge[7].
  49. Il enrichit et fait acquérir,
  50. Il est le Seigneur de la canicule[8].
  51. Il a fait périr le peuple d’Ad, l’ancien.
  52. Et le peuple de Thémoud, et il n’en a pas laissé un seul ;
  53. Et avant ceux-ci le peuple de Noé, qui était le plus méchant et le plus pervers ;
  54. Et les villes renversées, c’est lui qui les a renversées[9] ;
  55. Et le châtiment du ciel les enveloppe entièrement.
  56. Et quel bienfait de Dieu révoqueras-tu en doute ?
  57. Cet apôtre qui vous avertit est de ceux d’autrefois.
  58. L’heure qui doit venir approche, et point de remède contre elle, excepté en Dieu.
  59. Est-ce à cause de ces paroles que vous êtes dans l’étonnement,
  60. Et que vous riez au lieu de pleurer,
  61. Et que vous passez votre temps à vous divertir[10] !
  62. Prosternez-vous plutôt devant Dieu, et adorez-le.

  1. Le fort, le rigoureux, est l’ange Gabriel qui communique la révélation à Mahomet. L’expression : la distance de deux ans, sert ordinairement, chez les musulmans, à indiquer la distance à laquelle Mahomet approcha de Dieu.
  2. C’est-à-dire, dans ce voyage nocturne dont il est question dans le chap. XVII.
  3. C’est l’arbre qui sert de limite au paradis.
  4. Mot a mot : lorsque le lotus était couvert par ce qui le couvrait. On croit que Mahomet, sans préciser ce qui couvrait cet arbre, veut insinuer que c’étaient des troupes d’anges qui masquaient le lotus de la limite.
  5. El-Lat, Al-Ozza et Menat, sont des noms de divinités adorées par les Arabes.
  6. Les grands crimes et les turpitudes, ce sont les péchés capitaux.
  7. Par la seconde création ou production, il faut entendre te résurrection.
  8. La constellation de la canicule, ou le Syrius, était adorée par les Arabes païens.
  9. Les villes renversées sont les cinq villes de la Pentapole, savoir : Sodome, Gomorrhe, etc.
  10. Les mots du texte sont aussi interprétés par : à vous enorgueillir, à lever la tète ou à chanter.