éléments Wikidata

Livre:Babeuf Gracchus - Du systeme de depopulation.djvu

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Babeuf Gracchus - Du systeme de depopulation.djvu
TitreDu système de dépopulation ou La vie et les crimes de Carrier
Sous-titreson procès, et celui du Comité révolutionnaire de Nantes...
AuteurGracchus Babeuf Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionimpr. de Franklin
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1794
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages

SOMMAIRE.
PARAGRAPHE I. Coup-d’œil général.
Page 9.
PARAG. II. Guerre de la Vendée. Elle donne lieu à l’érection de la Vice-royauté ou des Pro-consulats départementaux, type origine du Gouvernement révolutionnaire, et source première des malheurs de la France :
page 16.
PARAG. III. Lourde erreur, d’avoir démembré le sénat, pour ériger les membres distraits en Plénipotentiaires dans les départemens. Conjectures sur l’avantage qui fût résulté d’avoir envoyé, à la place, des commissaires pris hors l’enceinte législative.
page 20.
PARAG. IV. Coup d’œil politique sur les caractères et les causes de la Guerre de la Vendée. Ecclaircissemens, tirés de Camille Desmoulins, de Philippeaux, et autres initiés, sur le système secret qui a voulu la rendre extensive, perpétuelle, sanglante, et totalement destructrice. Ces premiers développements étaient nécessaires pour prouver que Carrier, n’a été destiné qu’à être le consommateur d'un affreux plan d’extermination et de dépeuplement général.
page 24.
PARAG. IV. Confirmation du paragraphe précédent. Masse d’atrocités commises dans la Vendée avant Carrier. Mœurs et caractère des Vendéens. Facilité qu’il y eût eu d’étouffer chez eux la guerre dans son principe. Témoignages de Phillippeaux, de Choudieu, de Camille Desmoulins, de Dubois-Crancé et de Lequinio.
pag. 39.

PARAG. VI. Suite du précédent. La Guerre de la Vendée sert de prétexte à l'institution révolutionnaire, qui date du commencement de cette guerre. Plan de destination totale. Ses éléments et ses exécrables combinaisons. Attributions de la Vice—royauté. Droit de vie et de mort. Moyens calculés et pratiqués pour faire massacrer tour-à-tour les phalanges républicaines par celles des rebelles, et les phalanges rebelles par les nôtres.
page 85.
PARAG. VII. Continuation. Époque où les élagueurs, ayant jugé avoir assez sarclé l’armée républicaine, résolurent de faucher entièrement la Vendée. Législation de sang et de f‍lames. Coïncidence des mesures de Carrier à Nantes, et de celle de Collot à Lyon. Lettre d'Hérault—de-Séchelle. Motion de Merlin de Thionville.
page 109.
PARAG. VIII. Journal des atrocités de Carrier, et nombreux collaborateurs, parmi lesquels se distinguent Westermann et Lequinio. Cet article embrasse tout le récit de l’exécution du Code féroce d’embrâsement et d’extermination.
page 123.
PARAG. IX. Procès de Carrier et du comité de Nantes. Leurs défenses, leur jugement. Cassation du tribunal révolutionnaire. Réincarcération des membres du comité, acquittés par ce tribunal. Réflexions finales.
page 161.