éléments Wikidata

Livre:Michelet - OC, Histoire de France, t. 14.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michelet - OC, Histoire de France, t. 14.djvu
TitreŒuvres complètes de J. Michelet
VolumeHistoire de France
AuteurJules Michelet Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu d’éditionParis
Année d’éditions.d. (1893-1898)
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
Série

Pages

- - - - - - np np np np 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 - - - - - -
TABLE DES MATIÈRES

Pages
La Régence est une révélation, une révolution, une création
 1
La révolution financière montre la France à elle-même. 
 2
Le christianisme fut oublié pendant une année. 
 3
Montesquieu prédit la mort prochaine du catholicisme. 
 4
La république financière. 
 5
La Régence n’eut aucun credo préparé. 
Retour à la Nature. 
 6
Un mot sur ce volume. — Son principe. 
 8
Chapitre Premier. — Trois mois de la Régence. Hostilité de l’Espagne (septembre-décembre 1715). 
 13
Le roi laisse une situation désespérée. Élan généreux, impuissant. 
Philippe V et Alberoni. 
 21
Immoralité d’Alberoni et de la Farnèse. Ils relèvent l’Inquisition et s’offrent aux hérétiques. 
 24
Chapitre II. — Grandeur de l’Angleterre. État incurable de la France (1715). 
 32
Mécanisme anglais. La ligue de la Terre et de l’Argent. 
 33
Georges et le Prétendant veulent également la guerre européenne. 
 41
Le parti espagnol rend tout impossible au Régent. 
 44
Il fallait à tout prix assurer la paix. Adresse de Dubois. Triple Alliance, 28 novembre 1716. 
 57
Chapitre III. — Dubois. La Tencin. Mademoiselle Aïssé (1717). 
 59
Esprit humain et indépendant du Régent. 
 61
Dubois empêche notre émancipation religieuse. 
 62
Le Régent flottant et déjà usé. 
 64
Les mœurs de la Régence (avant le Système). Tencin. Aïssé. 
 66
Chapitre IV. — La Fille du Régent. Watteau. Révolution de Janvier 1718. 
 78
Fatalité natale et folie de la duchesse de Berry. 
 80
On veut la convertir, la marier, l’employer contre d’Aguesseau et Noailles. 
 84
Le Régent publie Daphnis et Chloé, fait Watteau peintre du roi, lui fait peindre les palais de sa fille. Arts et modes. 
 89
Chapitre V. — Alberoni et Charles XII. Défaite d’Alberoni. La paix du monde (1718). 
 96
Conspiration d’Alberoni et de la Farnèse avec les mercenaires du Nord contre la paix et la civilisation. 
 101
Dévotion libertine et féroce de la cour de Madrid. Casuistique. Auto-da-fé. 
 105
Union d’Hanovre et d’Orléans. Destruction de la flotte espagnole (11 août 1718). 
 119
Chapitre VI. — Triomphe du Régent sur les Bâtards et le Parlement (août 1718). 
 121
L’Espagne et la duchesse du Maine voulaient créer une Vendée et soulever les Parlements. 
 122
Grands services de Law (avant le Système). Le Parlement veut le faire pendre. 
 124
La nouvelle du désastre espagnol enhardit le Régent à frapper le Parlement et le duc du Maine (26 août 1718). 
 128
Exigences de M. le Duc, qui fait acheter son appui. 
 130
Grossesse de la duchesse de Berry. Elle trône comme reine de France. Apoplexie du Régent (septembre 1718). 
 137
Chapitre VII. — Le roi banquier. Conspiration et guerre. Œdipe (novembre-décembre 1718). 
 139
La fièvre de spéculation dans toute l’Europe. Law et ses théories. 
 140
La conspiration de Cellamare et la guerre d’Espagne obligent le Bégent à se mettre à la tête de la nouvelle Banque (4 et 5 décembre). 
 153
L’Œdipe. Le Régent pensionne Voltaire. 
 156
Chapitre VIII. — Le Café. L’Amérique (1719). 
 161
Immense mouvement de causerie ; le café détrône le cabaret. 
 162
Les trois âges du café : arabe, indien, américain. 
 163
Oubli des questions religieuses. Les îles. Les Indes. Le Canada. 
 165
Contradictions des missionnaires ; accord des voyageurs laïques. 
 168
La France seule eût pu sauver les races américaines. 
 170
Le découvreur du Mississipi. 
 173
Law à la Louisiane ; son plan, nullement chimérique. 
 177
Chapitre IX. — Tentatives de réformes. Danger de la fille du Régent (avril 1719). 
 182
Le Régent rend l’instruction gratuite, prépare l’égalité d’impôt. 
 183
Les protestants reviennent et entrent dans la Banque. 
 185
Hontes domestiques et terreur du Régent à l’accouchement de sa fille. 
 187
Chapitre X. — Guerre d’Espagne. Mort de la duchesse de Berry. Danger de Law (mai-juillet 1719). 
 194
Folies furieuses d’Alberoni et de la Farnèse. Succès de la France. 
 195
Désespoir et mort de la duchesse de Berry, 21 juillet. 
 198
Coalition de la Maltôte et des Anglais pour faire sauter Law (22 juillet). 
 200
Chapitre XI. — La Bourse. Les Mississipiens (août-septembre 1719). 
 204
Le balayeur. Le laquais. La brocanteuse. 
 207
Les belles agioteuses. L’entremetteuse. Le Savoyard. Le vampire. 
 209
Chapitre XII. — La crise de Law (août-septembre-octobre 1719). 
 217
Law concentra les utopies du temps. Son plan pour l’extinction de la Maltôte, de la Dette, l’égalité de l’impôt et la vente des biens du Clergé. 
 219
Sa terreur des Anglais et sa dépendance de Monsieur le Duc. 
 223
Razzia des agioteurs aux dépens des créanciers de l’État (27 août). 
 226
Law résiste trois jours (22-25 septembre). 
 228
La rue Quincampoix. 
 229
Les enlèvements pour le Mississipi. 
 230
Law devient un mannequin. 
 232
Chapitre XIII. — Law veut s’enfuir. On le fait contrôleur général (novembre-décembre 1719). 
 234
Orgueil de madame Law. Law effrayé de ses amis et de ses ennemis. Il se sent perdu, malgré les grands résultats qu’il a obtenus. 
 235
Il achète la protection des Condé, des seigneurs. 
 240
Ses amis réalisent et le minent en dessous. 
 244
Chapitre XIV. — La baisse. L’abolition de l’or (janvier-mars 1720). 
 246
Law, converti, n’en est pas moins attaqué par le clergé, trahi par Dubois qui travaille pour le clergé et l’Angleterre. 
 247
La Bourse de Londres et la spéculation de Blount exigeaient la ruine de Law. 
 248
Condé et Conti vident les caisses (2 mars). 
 251
Désespoir de Law. Il abolit l’or et l’argent. 
 252
La débâcle. Un parent du Régent roué en Grève (26 mars). 
 255
Chapitre XV. — Law écrasé. Victoire de Blount à Londres (mai 1720). 
 258
On continue, malgré Law, les enlèvements pour le Mississipi. 
 260
Law se rejette vers les fabriques, veut habiller, nourrir le peuple. 
 261
Perfidie de Dubois et d’Argenson qui le précipitent pour faire à Londres la hausse de Blount (mai). 
 263
Chapitre XVI. — La ruine. La peste. La Bulle (juin-décembre 1720). 
 267
L’agiotage sur la baisse. Le camp de Condé à la place Vendôme. 
La peste à Marseille. Les étouffés à Paris. 
 268
Law et le Régent éperdus. Dubois fait enregister la Bulle. Fuite de Law (décembre). 
 273
Chapitre XVII. — La Peste (1720-1721). 
 277
Héroïsme de Roze, des échevins de Marseille, de Belzunce. 
 282
Le règne des forçats. 
 286
L’anéantissement de Toulon. 
 287
La furie de vivre. 
 288
Trois générations de malheurs avaient abouti à la peste. 
 291
Elle marche vers la Loire. Déserts. Pays abandonnés. 
 292
Chapitre XVIII. — Le Visa (1721). 
 293
Triumvirat de Pâris-Duverney, Crozat et Samuel Bernard. 
Monsieur le Duc humilie le Régent et jette à la justice un de ses compagnons d’agiotage. 
 295
Un million de familles apportent leurs papiers au Visa. 
 298
Partialité du Visa, qui respecte les vols des seigneurs. 
 299
Désespoir et galanterie. Fêtes, bals. 
 300
Le dernier portrait du Régent et ses derniers scandales. 
 301
Chapitre XIX. — Manon Lescaut, Mort de Watteau (1721). 
 305
L’amour au dix-huitième siècle. 
 306
Manon est-elle une confession de Prévost ? Elle est de la Régence, non du temps de Fleury. 
 308
Noblesse et mélancolie. Mort de Watteau. 
 314
Chapitre XX. — Rome et les sacrilèges. Mariages espagnols (1721). 
 318
Le marchandage du chapeau de Dubois. 
 319
Sacrilèges et malpropretés à Rome, en France, en Angleterre, en Espagne. 
 321
Les quatre péchés de Madrid. Révélation d’Alberoni. 
 324
Honteux traité de la Farnèse et de Dubois. 
 327
Chapitre XXI. — Louis XV. Les Méchants. Cartouche (1721). 
 330
Nature ingrate du jeune roi, son éducation. 
Les Méchants. Le petit duc de Richelieu favori, à treize ans, de la duchesse de Bourgogne (1709). 
 333
Maladie du jeune roi. Son indifférence pour l’amour du peuple. 
 335
Mœurs violentes. Voleurs. Cartouche. 
 337
Jeux cruels. Férocité de Monsieur le Duc et de Charolais. 
 310
Chapitre XXII. — Dubois abandonne toute réforme. Approche de la majorité (1722). 
 342
Lâcheté de Dubois, qui laisse brûler les papiers du Système et du Visa, effacer la trace des vols. Il connive à la grandeur effrontée de Monsieur le Duc, compose avec le Clergé, la Noblesse, la Maltôte. 
 343
Sa lutte avec Villeroy et Fleury pour la première communion du Roi. 
 347
Le petit Roi tue sa biche blanche. 
Le Régent veut en vain ajourner la majorité. 
 349
Chapitre XXIII. — Le Roi ramené à Versailles. Enlèvement de Villeroy (1722). 
 351
Aspect du vieux Versailles. Le Régent s’y établit avec le petit Roi et veut le gagner. 
 352
L’Infante à Versailles. 
 354
Les jeunes Villeroy essayent de s’emparer du Roi en le corrompant. 
 355
Ils sont surpris, chassés (2 août). 
 357
Villeroy rompt avec Dubois, est enlevé (12 août). 
 360
Fuite calculée et retour de Fleury. 
 361
Chapitre XXIV. — Fin de Dubois et du Régent (1722-1723). 
 362
Bassesse et faiblesse du gouvernement. Terreur du règne imminent de Monsieur le Duc. 
 363
L’Angleterre consolide Dubois en obtenant qu’il soit premier ministre, avec tous les pouvoirs de Richelieu et Mazarin. 
 364
Dubois perd l’espoir d’influer en Espagne par la fille du Régent. 
 365
Cruauté de la Farnèse pour la jeune Française. 
 367
Dubois, faible et isolé, forcé de sacrifier ses agents les plus sûrs à Monsieur le Duc. 
 373
Son désespoir et sa mort (10 août 1723). 
 374
Le Régent sans ressources. Sa mort (2 décembre). 
 375
Chapitre XXV. — Montesquieu. Lettres persanes (1721). Voltaire, Henriade (1723). 
 381
Barbarie religieuse de l’Europe, auto-da-fé d’Espagne, massacre de Thorn, etc. 
 382
Humanisation de la France par la ruine du dogme inhumain. 
 383
Le cœur tendre et doux de Voltaire. Son faible poème, alors très hardi. 
 384
Douceur et humanité de Montesquieu. D’autant plus terrible au passé. 
 385
Il part de l’écart absolu, ne compose pas, comme l’abbé de Saint-Pierre, avec le vieux monde. 
 386
Solitaire en pleine foule, émancipé par les sciences, les législations comparées, la lecture des voyages. 
 388
Hauteur de son point de vue. 
 389
Légèreté et désordre apparents de son livre, très profondément calculé. 
 392
Sa prédiction de la mort prochaine du catholicisme. 
 394



Chapitres I et II. — Du beau début de la Régence. Le parti espagnol la paralysait. 
 395
Chapitre II. — De Saint-Simon. 
 397
Chapitre II. — Des réhabilitations de Dubois. 
 398
Chapitre IV. — La duchesse de Berry. 
Chapitres I, VI, XXI. — Sur l’Espagne et la cour de Madrid. 
 399
Chapitre III. — Mademoiselle Aïssé. 
 400
Chapitre VII. — Génie de Law, etc. 
 401
Derniers Chapitres. — Sur la fin de Dubois et du Régent. 
 403
Dernier Chapitre. — Montesquieu. L’Orient. 
 404


FIN DE LA TABLE DES MATIÈRES DU TOME QUATORZIÈME.



IMPRIMERIE E. FLAMMARION, 26, RUE RACINE, PARIS.