Page:Anatole France - La Révolte des anges.djvu/173

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE XVI


Qui met tour à tour en scène Mira la voyante, Zéphyrine et le fatal Amédée, et qui illustre, par l’exemple terrible de M. Sariette, cette pensée d’Euripide, que Jupiter prive de sagesse ceux qu’il veut perdre.



Déçu de n’avoir pu éclairer la religion d’un ecclésiastique réputé pour ses lumières et frustré de l’espoir de retrouver son ange par les voies de l’orthodoxie, Maurice pensa recourir aux sciences occultes et résolut d’aller consulter une voyante. Il se serait sans doute adressé à madame de Thèbes ; mais il l’avait déjà interrogée lors de ses premières peines d’amour, et elle lui avait répondu avec tant de sagesse, qu’il ne la croyait plus sorcière. Il eut