Page:Annales du Musée Guimet, tome 21.djvu/610

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
464
ANNALES DU MUSÉE GUIMET




KARDA 9 (SP. 10)


Après le Baghân Yasht (Hâs XIX-XXI), commence le second sacrifice de Haoma, le Hômast (Hâ XXII et suite). Le Karda IX introduit le nouveau service de Hôm.

_______


1. Les Haomas préparés 1 [1], les libations préparées 2 [2] ; ceux qui ont été préparés et ceux qui le seront 3 [3] ;

qui donnent la victoire et qui guérissent ; avec qui viennent les vertus d’Ashi 4 [4], viennent les vertus de Cisti 5 [5] ; avec qui viennent les vertus de Mazda, viennent les vertus de Zarathushtra, viennent les vertus du Zarathushtrôtema 6 [6] :
2 (7). avec qui viennent les vertus du saint qui obéit ; du prêtre ambulant 7 [7] qui obéit ;

de la bonne Religion de Mazda ;

de la bonne Bénédiction du juste ;

de la bonne sincérité du juste 8 [8] de la bonne intégrité du juste 9 [9] ;
3 (11). [nous venons] les annoncer, les consacrer 10 [10], les presser 11 [11], les
  1. 1. uzdâtanàm, glosé dar sâkht.
  2. 2. Il s’agit de l’eau de libation versée dans le Hâvan et qui sert, avec le Haoma, à former le Parâhôm.
  3. 3. Ceux qui ont été préparés dans le Paragra et ceux qui vont l’être dans le Hômast.
  4. 4. Voir Yasna LII, note 7 ; LX, note 7.
  5. 5. Voir Yasna 1, note 57.
  6. 6. Voir page 30.
  7. 7. pairijathnô ; voir Vp. III, note 7.
  8. 8. anâdrukhti « le non-mentir » : v. LXX, 3.
  9. 9. anavaurukhti, glosé an-êrangîh ; ibid.
  10. 10. âvistayaêca aiwivistayaêca ; âvisti est identifié ici au nivaêdhayêmi, c’est-à-dire à l’annonce générale du sacrifice qui ouvre la cérémonie (nivîdishnîh, amat barâ nivîdinam ; Yasna I, 1) ; aiwivisti est l’annonce spéciale de chaque offrande (madam nivîdishnîh ahurâi Mazdâv [lire Mazdâi] yamalalùnam) ; cf. Y. IV, 2.
  11. 11. aiwish-Lutayaêca : le pehlvi a madam karilûnishnîh « invocation » ; mais le texte de toute cette partie du texte pehlvi est peu sûr et il faut lire sans doute madam hûnishnîh : cf. Yasua XI, 3, 13, aiwish-hutem, barâ hûnishn. Il s’agit de la première opération, le pressurage de Haoma : pp. 198, 199, 245, 248.