Page:Beaufils - Les Houles, 1894.djvu/219

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


XVIII. La Légende des Étoiles. 95
HOULES DE BRETAGNE
I. À Brizeux 101
II. Pour la Bretagne 103
III. Le chant des trépassés 107
IV. Vers Arthur et vers Merlin 111
V. Dans la bruyère. 122
VI. Chant royal de l’ « Hermine » 127
VII. Prologue d’ouverture 131
VIII. Le Kreisker 136
HOULES DE NUIT
I. Symphonie vespérale : Dans ie jardin. 143
Sur le seuil 145
À la fenêtre 145
Orgues de barbarie. 146
Au clavecin 148
II. Ô nuit de juin, pourquoi t’es tu faite si belle. 152
III. Les seringats 154
IV. L’automne agonisant avec lenteur épanche. 157
V. Au bord d’un balcon, sous la lune blanche. . 159
VI. Le soir, l’amour, la mort 160
VII. Ô vagabonds du rêve, ô poètes, ô fous. 162
VIII. Être heureux, ma pauvre, comment l’être ? 164
IX. Attentes 166