Page:Bouton - La Patrie en danger au 25 février 1848.djvu/71

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


On veut jeter le Gouvernement provisoire par les fenêtres. . . . . 49

XIV.

Figures sinistres. — Blanqui n’a pas l’étoffe d’un Dictateur. . . . . 54

XV.

Le dîner des conspirateurs. . . . . 59

XVI.

À quoi aboutissait la journée du 25. . . . . 61

XVII.

Le Gouvernement provisoire ne tenait qu’à un fil : Un régiment pouvait le balayer. . . . . 63