Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/119

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


une poſſeſſion. Le tombeau antique qu’on voit derrière la petite Égliſe de S. Sebaſtien doit être jugé en conſéquence avoir été celui de ſa Maison.


XLIII. Celles de ceux d’Aurelius & d’Albutius inconnues.

Les traits rapportés des Albanum d’Aurelius & d’Albutius, étant tout ce qui nous en reſte, il eſt d’autant plus ſuperflu de chercher à en connoitre la ſituation préciſe, que ſous leur nom général ils ont pû être non ſeulement à Album, mais dans tous les autres lieux, que j’ai dit l’avoir porté.


XLIV. L’Albanum de Tibère probablement celui du Lac de Nemi, ou celui de Domitien même.

D’après l’étendue en effet du nom d’Albanum, je penſerois que celui de Tibère dont parle Dion, fut celui qu’il eut ſur le bord du Lac de Nemi & qui avoit Nemi, ou celui ſur le Lac même l’édifice flottant dont j’ai parlé ailleurs : on ſe rapelle que les tuïaux de plomb qui portoient à celui-ci les eaux de ſource furent trouvés marqués du nom de ce Prince. Dans cette ſuppoſition il auroit été probablement celui qui eſt indiqué par les ruines qu’on trouve à mi-cote lorſqu’on descend au Lac par la Voïe Antique qui conduiſoit au Temple de Diane dont j’ai deja parlé & auquel j’aurai occaſion de revenir. Si cependant on trouvoit que ce ſeroit trop forcer le nom