Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/130

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


banum de Domitien par conſéquent fut d’être un Albanum Impérial à l’uſage de tous les Empereurs. C’eſt à ce caractère qu’on doit rapporter vraiſemblablement le Camp d’Albe dont nous avons parlé. Toute ſon origine ſans doute fut la Garde ſans la quelle Domitien ne fit pas dans ſa Maiſon de Plaiſance les longs ſéjours que nous avons vû, & qui se changea avec le tems en quartier fixe. La ſureté que nous venons de voir chercher par Marc-Aurele & Fauſtine à cet Albanum prouveroit que le changement étoit déja fait de leur tems. Le fait eſt qu’on trouve une mention expreſſe du Camp prétorien d’Albe dés l’Empereur Caracalla qui fut un de leurs premiers ſucceſſeurs. Ce Prince aïant trempé ſes mains dans le sang de Géta ſon frère Céſar ainſi que lui, il est expreſſément rapporté que le Camp d’Albe le trouva ſi mauvais, que les plus grandes libéralités furent à peine ſuffiſantes pour l’apaiſer [1].


XLVIII. Situation de l’Albanum de Stace.

Si l’Albanum des Antonins fut le même que celui de Domitien, celui du Poë-

  1. Pars militum apud Albam Getam occiſum ægerime accepit… enormitate ſtipendii militibus (ut ſolet) placatis. Spartian. in Caracalla.