Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/158

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Ce n’eſt donc pas cinq ornemens du même Tombeau qu’il faut pour les Horaces & les Curiaces, mais cinq Tombeaux & en cinq lieux différens. En vain donc le Tombeau d’Albano a-t-il cinq Pyramides. On n’en peut pas plus l’attribuer aux cinq Champions.

Je n’ai pû montrer que par un long diſcours ce que le Tombeau d’Albano n’eſt pas, mais que faut-il pour aprendre ce qu’il eſt que les deux mots que j’ai dit, du lieu où il ſe trouve & de la forme qu’il offre ? Le lieu étoit ainſi que nous l’avons vû dans l’enceinte même de l’Albanum de Pompée : peut-on douter que le Tombeau par conſéquent n’ait été de Pompée même ? Cette conjecture ſi néceſſaire ne manque pas de ſes preuves précises. J’appelle ainſi ce que nous aprennons de Plutarque que Julie troiſième Femme de Pompée étant morte, ſon Époux voulut lui donner à ſon Albanum une Sépulture que le Peuple Romain par honneur voulut qu’elle reçut au Champ de Mars [1]. Ce premier trait fournit la preuve

  1. Παρεσϰευασμενȣ Πομπείȣ το σῶμα θαπτειν εν αλϐανῷ ϐιασαμενος ὅ δημος εις το ἄργειον πεδιον ϰατηνεγηεν. Plut. in Pomp. circa med.