Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/221

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ſes Candidats [1]. Ce n’eſt que cette dernière expérience, qui fit abandonner à Tuſculum tout deſſein contre Rome, en lui faiſant perdre tout eſpoir de rien tenter contre elle avec ſuccès. On le vit après cette époque auſſi Romain de cœur qu’il l’étoit de qualité par le droit de cite-Romaine qu’il avoit reçu. Son honneur dés lors fut que ſans ceſſer d’être Municipe, c’eſt-à-dire, une Ville qui conſerva ſes anciennes loix, il participa tellement aux Honneurs de Rome qu’il n’y en eut aucune autre qui poſſédât plus de Familles Conſulaires. C’étoit de Tuſculum en effet qu’étoit, non ſeulement la Mamiliènne toujours féconde en Héros dignes de l’origine qu’elle vantoit, mais la Porcia c’eſt-à-dire , celle des Catons à la quelle il ſembloit qu’il ſuffisoit d’appartenir pour être diſtingué par les plus ſublimes vertus, la Furia pour l’honneur de la quelle il n’eſt beſoin que dénommer Camille, & la

  1. De Tuſculanis Flavia rogatione populi fuit judicium… Populus (Tuſculanus) cum Conjugibus ac Liberis Romam venit veſte mutata, ſpecie reorum Tribus circuit… omnes præter Polliam antiquarunt legem ; memoriam ejus træ manfiſſe conſtat ; nec quemquam fermo ex Pollia Tribu Candidatum Papiriam ferre. Tit. Liv. lib. VIII. n. 37.