Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/278

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ſeulement une Maiſon à Horace sur le Tuſculum, mais un fonds, c’eſt-à-dire, des Champs en dépendans.

Entre pluſieurs vices de ce Commentaire, il en eſt un qu’on eſt inexcuſable de n’avoir pas vu, c’eſt la contradiction où l’on fait tomber Horace, lui faiſant dire ici qu’il a une Campagne à Tuſculum après qu’on lui a fait aſſurer ailleurs qu’il n’avoit que ſa ſeule Campagne de Sabine comme nous l’avons vu de Bond en particulier.

Nos Interpretes François ont ſenti ce défaut énorme. Mais comme il ne leur eſt pas venu ſeulement dans la penſée, que le Texte d’Horace pût être pris, en un autre ſens que celui d’une Campagne rééle d’Horace, ils ne l’ont corrigé que par un plus grand, puiſque c’eſt, ou en mettant le Texte à la torture la plus violente comme Dacier, ou en le corrompant comme Sanadon.


XCVII. Expoſition mauvaiſe du Texte par Dacier, & pire par Sanadon.

Pour bien entrer, dit Dacier, dans le ſens d’Horace il faut ſavoir que ſa Maison était un peu éloignée de Tuſculum. Il dit donc, qu’il ne déſire pas d’en étendre l’enclos juſqu’aux murailles de cette Ville. Pour bien entrer dans le ſens du Commentaire