Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/28

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ſa blancheur ſituée ſur le haut de la montagne de Tuſculum, on peut ajouter celle qui en a imaginé une autre ſur le fondement d’un autre paſſage qui a été mis fous Si Bruma nives Albanis illinet agris ad mare descendit. lib. I. ep. 7.les yeux également, où Horace dit à Mécéne que ſi l’hyver couvre de neige les Champs d’Albe, il l’ira paſſer à la Mer. J’ai rapporté la conſéquence qu’en tire Sanadon qu’Horace étoit à la Campagne à Albe, lorſqu’il parloit ainſi, & celle encore plus forte qu’en ont tiré d’autres qui ne ſe ſont pas contentés d’y reconnoitre une Campagne où Horace ſe trouvoit, mais une Campagne qu’il y poſſédoit. La Topographie de la Campagne antique & moderne de Rome de Mattei adoptée par les éditeurs de Kirker la marque expreſſément. Cette opinion doit même être regardée comme double puisque les uns comme Sanadon nomment Albe ou ſes environs, & que les autres comme le Topographe que j’ai rapporté déſignent Algide ou ſes appartenances ; en-ſorte que c’eſt trois opinions que nous devons éxaminer dans la claſſe de celles, qui ont eu pour principe les faux ſens donnés aux textes d’Horace.

Les lieux qu’elles nomment ainſi que nous venons de le voir font Tuſculum, Al-