Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/318

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


le Temple de Sérapis & des Dieux ſes Compagnons de Temple, emploié dans le même Monument [1].

L’Antique est trop éffacé par le moderne dans la Situation qui forma le devant du Temple d’enbas pour en parler d’une manière auſſi préciſe. Les ruines d’un Jardin, qui eſt ſous la Ville préſente, s’annoncent pourtant pour avoir appartenu au deſſein général 1.o par la ligne commune ſur laquelle elles ſe trouvent. 2.o pour leur qualité manifeſte de partie d’un grand bâtiment dont l’entrée dut être ſur la place même du Temple à laquelle on montoit par une pente douce antique qui ſubſiste dans la ruine apelée gli Arcioni des Arcs de grandeur progreſſive qui la formoient. L’eau abondante portée encore dans le lieu par les aqueducs antiques, peut faire juger que

  1. Γ. Βαλεριος Ἑρμαισϰος ἐποιησεν Σαρπεῖον Διι Ηλιῴ μεγαλω Σεραπιδι ϰαι τοῖς συννοῖς Θεοις. Et d’un autre coté de la méme Colonne. Domus C. Valerii Hermaiſci Templum Serapis Scholam Fauſtinianam fecit, C. Valerius Hermaiſcut dedic. id. Dec. Barbar. & Reg.Coſs. Cette colonne a ſervi de pied de bénitier dans l’Égliſe de l’Annonciation juſqu’à ces derniers tems, mais elle en a enfin diſparu.