Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/339

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


porte une petite égliſe qui bien que de l’autre coté du chemin préſent ſe juge aiſément avoir fait partie de l’emplacement marqué par les ruines.

Je n’apporterai pas en preuve de l’amphitéatre le monument de Paleſtrine qui en nomme un [1], parcequ’il fut trouvé au lieu appellé le Quadrelle & qu’on peut l’interpréter de l’amphitéatre, que pût avoir ce lieu-là même que j’ai dit un plus haut dans une note conſerver les marques d’une Ville à part. Mais il eſt ſuffisamment ſuppoſé tant par ce que j’ai dit de la qualité de la Ville, que par ces jeux dont parle une Inſcription, & que Cicéron dit avoir amuſé en une occaſion pluſieurs Importans de Rome huit jours entiers [2]. Le Théâtre tire la même preuve non moins claire pour être indirecte de l’Honneur des Statues que pluſieurs Inſcriptions atteſtent avoir été pro-

  1. M. Farenus Clari lib… yran… Amphiteatri partem dimid
  2. Ludi intereà Præneſte & quidem ludi dies octo… ibi Hirtius & iſti omnes. Cic. ad Attic. lib. XII. epiſt. 2. une formule rapportée par Caſſiodore compte leur célébration dans les droits du Vicaire de Rome.