Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/351

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


peu de dire qu’on n’y rencontreroit pas mieux tous les autres Caractères généraux & particuliers : nul lieu qui en offre de toutes parts de plus contraires & de plus oppoſés.


CXVII. Que le nom de Camporazio d’un lieu de la Campagne Préneſtine qui en eſt la principale raiſon vient d’un Horace différent de notre Poëte.

Le lieu exclu par tant de défauts ſe ſoutient-il au moins par les raiſons qui l’ont fait nommer ? Ces raiſons ſont, ainſi que ce que nous venons de dire le ſuppoſe 1.o Le nom de Camporazio qui en Italien ſemble ne vouloir dire que Champ d’Horace, 2.o Les deux textes du Poëte qui nomment Préneſte.

Pour que la première de ces raiſons fut concluante il ſeroit beſoin ou qu’Horace eut été le ſeul Ancien de ſon nom, ou qu’il fut aumoins le ſeul de ſon nom que l’Histoire montrât vers Préneſte : or ni l’un ni l’autre des deux points ne ſe trouve vrai : Rome avoit une Maiſon Horace dont la deſtinée parut être de ſe montrer avec éclat dans les plus importans évenemens Nous avons deja vu les Horaces qui aſſurèrent l’Empire à leur Patrie par leur victoire ſur les Curiaces. Un Horace ſurnommé Barbatus se vantoit devant les Décemvirs qu’il traitoit avec raiſon de dix Tarquins,