Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Ceux-ci préférant la mort à cette marque de ſervitude dévouèrent & consacrèrent à Jupiter le lieu où étoient leurs vignes chargées alors de leur fruit, & firent une ſortie ſi vigoureuse, qu’elle les délivra de leurs ennemis [1] ; Les notices fournies parce trait ſont ſenſibles. Il en réſulte qu’il n’y ſauroit être question du premier Lavinium ſitué dans une plaine, & dans un canton qui ne fût jamais propre à la Vigne ; qu’il s’y agit par conſéquent du ſecond placé sur un lieu élevé entouré de Collines fécondes en vins, qui n’a qu’à un pas celle qui eſt nommée Monte-Giove où Mont-Jupiter qui donne le plus délicat de tous.


VIII. Origine du nom de Monte-Giove.

Personne n’a encore cherché l’étymologie de ce dernier nom ; mais il paroit viſible qu’on la trouve dans le vœu & la consécration que nous avons rapportée. Comme le Vin de ce quartier eſt le plus diſtingué, il fût ſans doute le principal motif des conditions de Mézence ; il devint

  1. Lauſus collem Laviniæ arcis occupavit …cum oppidum circumfusis omnibus copiis teneretur ad Meſentium miſerunt feiſcitatum qua conditione in deditionem accipere vellet, inter alia oneroſa ut vinum agri Latini aliquot annis ſibi inferretur … placuit mori potius … vino Jovi publice voto conſecratoque urbe eruperont &c. De orig. Urbis Roma Hiſtor. latin. Tom. I. p. 598.