Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/372

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


na s’offroit pour repreſenter la Digence, ainſi que le peu de vraie Vallée du lieu où elle ſe jette dans la Farfa pour fournir une place à Mandèle. Pour n’avoir pas beſoin d’aller chercher Vacune à Vacone dans ce ſiſtême, il ſuffisoit de ne pas nommer barbarement en latin Buchinianum comme l’a fait Biondi, le Bourg de Buchiniano que nous avons vu être dans la Vallée même, mais de lui donner ſon vrai nom de Vaconianum que nous verrons avoir la même origine que Vacone de la grande Dééſſe des Sabins. Un tel ſiſtême auroit manqué de vérité parce qu’il faut bien autre choſe pour un ſiſtême ſolide comme nous pourrons le juger d’après ce qui ſera exposé dans la III. Part. Mais au moins n’auroit-on pas pu le traiter de ſiſtême où l’on n’a ſemblé craindre pour les vices dont on l’a infecté, ſinon qu’on le traitât de petits, ou en petit nombre.


CXXI. VI. Opinion touchant la même Campagne, celle de Cluvier qui la place à Monte-libretti, encore plus défectueuſe que la V.

Telle & plus défectueuſe fut la V. Opinion ſur la M. de C. d’Hor. Elle le fut cependant moins encore que la VI. quoiqu’elle ſoit de Cluvier. Un de ces goûts décidés, marque des talens pour les objets vers leſquels ils portent, dévoua ce nouvel auteur en dépit des plus