Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/441

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qu’elle y voulût avoir ſes Manès. Le lieu de Ponte-Lucano offre le plus ſuperbe tombeau d’une forme ſemblable à celui des Metellus de la Voie Appiènne, c’eſt-à-dire, d’un vaſte rond ſur une baſe quarrée, qui a même un ornement avancé dont celui de Metellus manque. C’eſt le Tombeau des Plautius, comme on le voit par trois inſcriptions qui y ſont reſtées. La première qui eſt dans le corps du Tombeau eſt dégradée. On voit pourtant qu’elle eſt du même Plautius que celle qui eſt dans l’ornement. Celle-ci eſt telle.


Huic Senatus Triumphalia ornamenta decrevit ob res

in Illirico benegeſtas. Lartia Cn. F. Vxor.

An. Plautius M. F. Virgulanius

Vixit Ann. IX.

An. veut dire Anienſis c’eſt-à-dire de la Tribu Aniénne qui était celle des Tiburtins. La plupart des inſcriptions m’arquent ainſi la Tribu immédiatement avant le ſurnom.


L’inſcription qui étoit de M. Plautius Père, fut répétée à l’occaſion de la mort d’Aulus Plautius fils, mort à l’age de IX. ans : Ce qui n’aïant pas été compris par Kircher, lui fit changer le nombre de IX. très conſervé en celui de LX. par la peur de