Page:Corneille - Imitation de Jésus-Christ, édition 1862.djvu/727

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



LIVRE TROISIÈME.


— 
II. Que la vérité parle au dedans du cœur sans aucun bruit de paroles 
 261
— 
IX. Qu’il faut rapporter tout à Dieu comme à notre dernière fin 
 310
— 
XI. Qu’il faut examiner soigneusement les désirs du cœur, et prendre peine à les modérer 
 319
— 
XIII. De l’obéissance de l’humble sujet, à l’exemple de Jésus-Christ 
 328
— 
XIV. De la considération des secrets jugements de Dieu, de peur que nous n’entrions en vanité pour nos bonnes actions 
 333