Page:Cosquin - Les Contes indiens et l’Occident, 1922.djvu/627

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Deux Contes Maures. — La Princesse Sang-de-gazelle-sur-la neige 
 1
Rubis (Eliaqouta) 
 17
 17

Monographie A. — A. Le thème de la Captive alternativement morte et vivante 
 18
A bis. — Excursus I. La pantoufle de Cendrillon dans l’Inde 
 30

Monographie B. — L’épingle enchantée 
 58
Section I. — 
L’épingle qui métamorphose et la « Fiancée substituée »
 
§ 1. 
L’héroïne est métamorphosée au moyen de l’épingle par une ennemie, qui lui substitue la fausse fiancée.
 
a
Dans l’Inde 
 61
b
Hors de l’Inde 
 65
§ 1 bis
Les dons merveilleux de l’héroïne métamorphosée 
 68
§ 1 ter
Autre sous-thème de la « Fiancée substituée » 
 69
§ 2. 
L’héroïne est métamorphosée au moyen de l’épingle par la fausse fiancée elle-même 
 71
a
"Les trois oranges" ou « Les trois citrons ». — Contes oraux et conte du « Pentamerone » de Basile (première moitié du xviie siècle) 
 72
b
Un « conte dramatisé » de Carlo Gozzi (milieu du xviiie siècle) 
 76
§ 3. 
Le présent sous-thème de la « Fiancée substituée » combiné illogiquement avec un autre sous-thème qui n’a pas l’épingle enchantée 
 78
§ 4. 
Un épisode important des contes précédents transporté dans des contes de type différent.
 
a
Le thème de la « Fiancée oubliée ». — « Comédie de la belle Sidéa » d’Ayrer (fin du xvie siècle). — Ses