Page:Crépet - Charles Baudelaire 1906.djvu/411

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


mène la maison et dirige effectivement les affaires, il est très probable que la conclusion aura lieu… Lemer ira le voir et lui mettra l’épée dans les reins. . . Je vous, tiendrai au courant…

» Il parait que les Garnier ne comptent pas éditer votre ouvrage sur la Belgique ; ils craignent, dit Lemer, de nuire à leurs opérations commerciales avec cepays ( î . »

3.

22 janvier 65.

« . . . Marie Roget ne passe décidément pas à l’Opinion* J’ai chez moi les feuilles imprimées. Dites-moi, s’il vous plait, ce que j’en dois faire.

» Hier, nous avons eu, chez Manet, une petite soirée musicale où assistaient La Madelène, Fioupon^ Stevens, Bracquemond, Fantin, etc. Sachant que je devais vous écrire, tous vos amis m’ont chargé de mille choses pour vous. Comme toujours, on a regretté votre absence. Abrégez, mon cher ami, cet exil beaucoup trop prolongé… n

4.

3o janvier i865. u Tranquillisez-vous, mon cher Baudelaire, les

(i) Dans le magnifique dossier baudelairien de M. Àncelle, nous avons trouvé aussi les lettres de M. Julien Lemer. Mais leur substance toute se retrouvant dans celte lettre du commandant Lcjosne, nous n’avons pas cru utile de les reproduire.