Page:Decombe - Les anciennes faïenceries rennaises.djvu/18

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 10 —

ne connaissons pas l’origine, conçut le projet d’établir une faïencerie à Rennes. Voici, en effet, ce que nous lisons dans le Registre des Délibérations de la Communauté, à la séance du Corps de Ville du 24 décembre 1739 :

M. le Maire a représenté à la Compagnie un paquet adressé MM. les Maire et Echevins de la Communauté de Rennes, duquel ouverture faite s’y est trouvé une lettre de Mgr l’Intendant en date de ce jour, par laquelle il marque qu’il envoie un mémoire qui lui a été présenté par le Né Jean-Louis Campion, par lequel il propose l’établissement d’une manufacture de fayence dans cette ville, et qu’il prie la Communauté de voir s’il n’y aurait pas moyen de procurer cet établissement qui paroist pouvoir être avantageux à la ville et au public.

Vu aussy ledit Mémoire, et sur ce délibéré,

La Communauté a décerné acte de la représentation et lecture de ladite lettre de Mgr l’Intendant du 24 de ce mois ; arreste qu’elle demeurera déposée au greffe et, pour examiner le mémoire dudit Campion, a nommé les Commissaires de quartier pour, sur leur rapport, être statué ainsi qu’il appartiendra[1].

Les Commissaires de quartier ne se pressèrent pas de faire leur rapport, car, plus de six mois après, Jean-Louis Campion adressait à l’Intendant une nouvelle requête que celui-ci transmettait à la Communauté. Laissons encore une fois la parole au « Registre des Délibérations de MM. du Corps de Ville et Communauté de Rennes » :

M. le Maire a fait rapport à la Compagnie d’une requeste présentée à Mgr l’Intendant par Jean Louis Campion, fayan-

  1. Archives municipales de Rennes. Registre des Délibérations de la Communauté ; séance du 24 décembre 1739.