Page:Delâtre - L’Égypte en 1858.djvu/55

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 138 —

adopteront jamais, tous les efforts de Clot-Bey seront infructueux, et il faut renoncer à tout espoir de civiliser l’Égypte.

L’école possède un laboratoire de chimie pourvu de fourneaux, de cornues, et de tout le matériel nécessaire ; mais les fourneaux et les cornues ne servent à rien par une raison toute simple, puisqu’on n’a pas de charbon. Voilà six mois qu’on en demande au Turc imbécile qui s’intitule ministre de l’instruction publique ; mais le Turc fait la sourde oreille, et il ne faut pas qu’on insiste trop, car le Turc un beau jour pourrait se fâcher et faire administrer aux pétitionnaires quelques centaines de coups de bâton pour leur apprendre à vivre. D’ailleurs les pétitionnaires, s’ils obtenaient leur demande, seraient exposés à des punitions plus sévères encore. À la fin de chaque année, le gouvernement fait faire un inventaire des objets appartenant à l’école. L’agent chargé de cette démarche est capable de demander au professeur de chimie : « Où est le charbon que nous vous avons accordé ? » Si le professeur ne peut représenter le charbon employé dans le laboratoire, l’aga turc le fera impitoyablement destituer pour détournement d’objets appartenant à l’État.

Nous visitons le cabinet de physique. Les instruments n’ont pas encore servi une seule fois depuis leur arrivée d’Europe. La poussière les couvre et les couvrira à tout jamais. Aucune main amie n’a encore songé à les ranger avec méthode. Les instruments relatifs à l’électricité sont mêlés avec les instruments d’optique ; les uns sont placés à l’envers, les autres sont démontés et leurs divers membres séparés par des morceaux d’une tout autre origine. Une des parois de cette chambre sert de bibliothèque. Les livres sont rangés au hasard sur des rayons poudreux, d’où nul n’a jamais cherché à les tirer. Les uns sont tournés sens dessus dessous ; les autres par devant derrière ; les uns sont en travers ; les autres sont couchés ; le premier volume d’un dictionnaire de médecine est ac-