Page:Figuier - Les Merveilles de la science, 1867 - 1891, Tome 3.djvu/577

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


T3- d577 - Fig. 407. — Le Captain, bâtiment cuirassé à tourelles.png
Fig. 407. — Le Captain, bâtiment cuirassé à tourelles, ou Monitor de mer, de la marine anglaise, construit en 1868.


les sont inclinées à 0m,60. Des pavois mobiles devaient, hors des moments de combat, s’élever jusqu’à 4m,12 au-dessus de la flottaison.

La cuirasse devait s’étendre à toute la région de la flottaison et à la casemate. L’armement projeté comprenait 5 canons de 15 pouces (0m,38) et 2 canons rayés de 0m,25.

En parlant de la marine française, nous avons décrit (page 544) le Rochamheau et l’Onondaga, monitors à deux tourelles construits en Amérique, et achetés par le gouvernement français. Nous n’avons rien à ajouter à cette description, et nous nous bornons, en conséquence, à renvoyer le lecteur à la figure 400 (page 545) qui représente le Rochamheau, ce beau monitor, ci-devant américain, aujourd’hui français.

Les bâtiments spéciaux construits en Amérique, ont bien répondu aux besoins qui s’étaient présentés. Ils ont pris une part vigoureuse à la guerre de sécession, en 1862 et 1863, et fourni ainsi au marin et au constructeur bien des faits d’observation. Au bombardement de Charleston, par exemple, les canons dont étaient armées les fortifications de la ville, ne purent empêcher la flotte fédérale, commandée par l’amiral Ferragut, de s’avancer. Ailleurs, à l’attaque du fort Sumter, ce sont les murailles inclinées du New-Ironsides qui eurent à souffrir : elles furent déprimées. Des boulets les frappant avec plus de vitesse les eussent peut-être écrasées ; car l’inclinaison donnée à la muraille, dans le but de faire ricocher le boulet, ne peut avoir d’efficacité dans ce sens, qu’au cas où le tir est sensiblement horizontal, et cette même inclinaison devient désavantageuse, si elle rend la muraille perpendiculaire à la trajectoire (voir la théorie de la trajectoire des projectiles, page 403 de ce volume).