Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/1952

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
1 952.

fait de boire.

ăseskef ⵙⵙⴾⴼ (ăżeżkef ⵥⵥⴾⴼ) sm. nv. f. 1 ; φ (pl. iseskîfen ⵙⵙⴾⴼⵏ), daṛ seskîfen ‖ fait de faire boire.

ătoueskef ⵜⵓⵙⴾⴼ (ătoueżkef ⵜⵓⵥⴾⴼ) sm. nv. f. 3 ; φ (pl. itoueskîfen ⵜⵓⵙⴾⴼⵏ), daṛ ĕtoueskîfen ‖ fait d’être bu.

ătoueskaf ⵜⵓⵙⴾⴼ (ătoueżkaf ⵜⵓⵥⴾⴼ) sm. nv. f. 3 ; φ (pl. itoueskâfen ⵜⵓⵙⴾⴼⵏ), daṛ ĕtoueskâfen ‖ m. s. q. le pr.

ăteskef ⵜⵙⴾⴼ (ăteżkef ⵜⵥⴾⴼ) sm. nv. f. 3bis ; φ (pl. iteskîfen ⵜⵙⴾⴼⵏ), daṛ teskîfen ‖ m. s. q. le pr.

ăskaf ⵙⴾⴼ (dial. Berb. Touat) sm. (pl. ăskâfen ⵙⴾⴼⵏ) ‖ bouillie très claire de farine (mets chaud consistant en une bouillie très claire de farine) (ar. « aḥsa ») ‖ syn. d’ălioua ‖ v. ⵍⵓ alou, ălioua ‖ très peu us.

ⵥⴾⵍⴾⵍ ăżekelkel ⵥⴾⵍⴾⵍ sm. φ (pl. iżekelkelen ⵥⴾⵍⴾⵍⵏ), daṛ żekelkelen ‖ sol situé entre les pieds nombreux et très rapprochés d’un buisson (ou d’un arbre ayant à ses pieds un fourré touffu de rejetons formant buisson) ‖ p. ext. « fruit tombé sur le sol entre les pieds nombreux et très rapprochés d’un buisson (ou d’un arbre ayant à ses pieds un fourré touffu de rejetons formant buisson) ». D. ce s., le sing. ăżekelkel est n. d’u. et col. ; le pl. iżekelkelen se dit d’un nombre qlconque de fruits, grands ou petit.

ⵥⴾⵎ żoukmet (Ta. 2) ⵥⴾⵎⵜ vn. prim. ; conj. 97 « doubet (Ta. 2) » ; (ieżżoŭkmet, ieżżoûkmet, éd iżżoukmet, our ieżżoukmet) ‖ être étroit (le suj. étant un lieu) ‖ peut avoir pour suj. n’importe quel lieu, pays, vallée, lit de vallée, enclos, maison, tente, coin d’ombre, puits, etc.,, qu’ils soient étroits positivement ou relativement ‖ p. ext. « être à l’étroit [dans un lieu] », le suj. étant une p., un an., une ch. Peut se dire d’une seule p., d’un seul an., d’une seule ch. qui sont à l’étroit dans un lieu réellement étroit ou moins vaste qu’il ne leur faudrait, ou d’un nombre qlconque de p., d’an., ou de ch. qui sont à l’étroit qlq. part pour n’importe quelle cause ‖ p. ext. « être étroitement serrés les uns contre les autres ; se serrer étroitement les uns contre les autres », le suj. étant des p. ou des an. ‖ syn. de żeniket (Ta. 1) et plus us. que lui.

żeżżekmet (Ta. 2) ⵥⵥⴾⵎⵜ va. f. 1 ; conj. 134 « seġġereffet (Ta. 2) » ; (iżżekmet, ieżîżekmet, éd iżeżżekmet, our iżżekmet) ‖ rendre étroit ‖ a t. les s. c. à c. du prim.

tîżekmoût (Ta. 8) ⵜⵥⴾⵎⵜ vn. f. 16 ; conj. 255 « tîġreffoût (Ta. 8) » ; (itîżekmoût, our iteżekmout) ‖ être hab. étroit ‖ a t. les s. c. à c. du prim.

żîżekmoût (Ta. 8) ⵥⵥⴾⵎⵜ va. f. 1.16 ; conj. 255 « tîġreffoût (Ta. 8) » ; (iżîżekmoût,