Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/294

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
294.

la conversation amuse).

tehanḍeżżit ⵜⵂⵏ⵿ⴹⵥⵜ sf. φ (pl. tihanḍeżżaouîn ⵜⵂⵏ⵿ⴹⵥⵓⵏ, tihanḍeżżîtîn ⵜⵂⵏ⵿ⴹⵥⵜⵏ), daṛ thanḍeżżaouîn, daṛ thanḍeżżîtîn ‖ plaisanterie (fait de plaisanter ; chose dite ou faite pour plaisanter).

F 

ouf va. prim. ; conj. 3 « ouf » ; ω (ioŭf, ioûf, éd iouf, our iouf) ‖ être meilleur que ‖ peut avoir pour suj. et pour rég. dir. des p., des an., des ch. ‖ s’emploie unipersonnellement d. le s. « il est meilleur (il vaut mieux, il est préférable) (n.) » des an., ou des an. ‖ p. ext. « aller mieux (être mieux portant) (n.) » ‖ d. le s. « être meilleur que » diffère d’echchem « valoir mieux (par une qualité qlconque) », bien qu’il en soit syn. quand echchem sign. « valoir mieux (par une qualité qui est réellement un bien) » ‖ d. le s. « être meilleur que », diffère de sessouiem « l’emporter sur (avoir la supériorité sur) par suite d’une bonne qualité qlconque) », bien que, dans certains cas, les 2 verbes puissent être mis l’un pour l’autre ‖ d. le s. « aller mieux » est syn. d’echchem.

oufou ⴼⵓ va. prim. ; conj. 15 « ouḍou » ; ω (ioufă, ioufâ, éd ioufou, our ioufé) ‖ m. s. q. le pr. ‖ les indicatifs et participes passés et présents positifs et aoristes négatifs de cette conj. ne sont pas us. dans l’Ăh. ; ils sont us. dans l’Ăd. et chez les Ioul.

souf ⵙⴼ va. f. 1 ; conj. 161 « souf » ; ω (iessoŭf, iessoûf, éd isouf, our iessouf) ‖ préférer à ‖ se c. av. 2 acc. ‖ le rég. dir. exprimant ce qu’on préfère se place avant l’autre à moins que ce dernier ne soit un pr. af. ‖ syn. de chouchem et de zennechchem empl. d. le s. « préférer à ».

soufou ⵙⴼⵓ va. f. 1 ; conj. 168 « sougdou » ; ω (iessoŭfa, iessoûfa, éd isoufou, our iessoufa) ‖ m. s. q. le pr. ‖ les indicatifs et participes passés et présents positifs et aoristes négatifs de cette conj. ne sont pas us. dans l’Ăh. ; ils sont us. dans l’Ăd. et chez les Ioul.

nioufou ⵏⵉⴼⵓ vn. f. 4 ; conj. 209 « nioufou » ; (inĭafa, ienîafa, éd inioufou, our iniafa) ‖ être meilleur l’un que l’autre (être inégal en bonté) ‖ p. ext. « être mis en parallèle ensemble pour qu’on juge lequel est le meilleur (être comparé l’un à l’autre pour qu’on juge lequel est le meilleur) ; se mettre en parallèle ensemble pour qu’on juge lequel est le meilleur (d. le s. ci. d.) ».

sennioufou ⵙⵏⵉⴼⵓ va. f. 4.1 ; conj. 215 « sennioufou » ; ω (isniafa, iesîniafa, éd isennioufou, our isniafa) ‖ rendre meilleur l’un que l’autre (rendre inégal en bonté) ‖ p. ext. « mettre en parallèle ensemble