Page:Hauvette - Littérature italienne.djvu/593

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ma: mouvmmmrr L11·TénA11m ma 4915 21 1930 573 M. Moretti. Sa comédie, Ilgiglio nero (Le << Lys noirn, 1914) nous transporte dans un milieu provincial paisible, ou vivent un frere et une soeur, Sergio ct Elena, sous Yadministration tyranniquc d’une vieille domestique dévouée. Survient un groupe frivole de citadins, qui iettent le trouble dans cet intérieur gris et honnéte, at tel point que, pour éviter le pire, Sergio met ses hotes a la porte : la paix renait dans ces existences un moment grisées, secouées par lcs tempétcs de la passion. Parmi les essais intéressants qui suivirent, il f`aut retenir Il fore sotto gli occhi (1921), dont l’idée, sinon l’action, rappclle le << Lys noir », et surtouti l'AZ¢ra Nanetta (1922), plus dramatique, ou est posée la question de l’influence que peut avoir la fiction sur la vie récllc. Un écrivain, dont la Femme, Nanetta, a eu, avant son mariage, une douloureuse avcnture, entreprend, avec le conscntement de l’intéressée, de composer un drame sur cette donnée vécue. Mais voici que l’ancien séduc- teur reparait et veut obliger celle qui lui appartint a le suivre. Bouleversée, Nanetta va trouver son mari; or cclui-ci avait justement supposé dans son drame ce - retour imprévu, et Nanetta toute t1·cn1blante lui demande quel dénouement il envisage. Celui—ci, sans p1·endre garde au trouble de sa femme, absorbé tout entier par son oeuvre, répond avec flegme : << Elle tuera son séduc- teur. » Nanetta se sent moraleme11t aba11donnée par celui qui devrait la défcndre ; incapable, d’autre part, de suivre le conseil qui lui est donné, elle décide de sc donner la mort. Ce sont la des oeuvres d’une psychologie subtile ct profonde, qui révélent plus et mieux qu’un artiste : un homme capable dc comprendre par le coeur certaines détresses morales. Sans doutc, F.-M. Ma1·tinia—t—ilparu éprouver quelque diliiculté a sortir d’un cercle asscz