Page:Helvétius - Œuvres complètes d’Helvétius, tome 1.djvu/68

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

Tous peuvent aimer avec fureur la gloire et la vertu, tous ont donc la puissance de s’élever aux plus grandes idées et de faire de grandes choses. Les hommes, nés égaux, deviennent différents par les lois, et par l’éducation, qui doit préparer à l’obéissance et au respect pour les lois. L’éducation est trop négligée ; mais pour savoir bien ce qu’elle peut faire sur les esprits, il est important de fixer d’une manière précise les idées qu’on attache aux divers noms donnés à l’esprit. C’est ce que nous allons voir dans le quatrieme discours.

Le nom de génie n’est donné qu’aux esprits inventeurs. Leur invention porte sur les détails ou sur