Page:Helvétius - Œuvres complètes d’Helvétius, tome 1.djvu/76

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

pays où la puissance est partagée entre le peuple, les grands, les rois, la nécessité où se trouvent les citoyens de tous les ordres de s’occuper d’objets importants, la liberté qu’ils ont de tout penser et de tout dire, donnent aux ames de la force et de l’élévation.

Une petite ville de Grece a produit plus de belles actions et de grands hommes que tous les riches et vastes empires de l’orient.

La force des passions est proportionnée aux récompenses qu’on leur propose. Les monceaux d’or du Mexique et du Pérou, en exaltant l’avarice des Espagnols, leur ont fait faire des prodiges. Les disciples de Mahomet et d’Odin, dans l’espé-