Page:Helvétius - Œuvres complètes d’Helvétius, tome 1.djvu/94

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

l’intérêt général, Helvétius fut traité comme Galilée le fut pour avoir démontré le mouvement de la terre. Galilée, après avoir demandé pardon à genoux, dit en se relevant : E però si muove. La postérité a été de son avis ; et plus elle s’éclairera, et plus elle pensera comme Helvétius.

On croit bien que sa soumission n’appaisa pas les prêtres. Il reçut ordre de se défaire de sa charge ; et M. Tercier, son censeur, fut destitué de sa place de premier commis aux affaires étrangères. Ces rigueurs furent l’ouvrage des jésuites. Les jansénistes vouloient aller plus loin. Le parlement, qui assurément entendoit peu le livre de l’Esprit, alloit poursuivre M. Tercier et Hel-