Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XII.djvu/184

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Faisant, comme ce globe horrible dont il sort,;
Dans le jour et -la nuit ; dans la vie et la mort ; "
Dans la bête et l’esprit, ses deux sombres demeures,
Sa révolution toutes les vingt-quatre heures,
Mur du cloaque affreux, cloison des cieux bénis,
Et séparation de deux-noirs infinis,
Il vole dans l’aurore et dans l’égout il trempe ;
Et le Voilà. qui plane et le voici qui. rampe
Ver de terre et rayon, confinant d’un côté
A l’azur, on ne sait par quelle pureté,
De l’autre à la matière, on ne sait pour quels crimes.
Songeur ! qu’est-ce que l’homme ? Uri entre-deux d’abîmes.