Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Roman, tome VIII.djvu/33

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
15
URSUS.

« La baronnie entière se compose de treize fiefs nobles et un quart, chaque fief noble étant de vingt livres sterling, ce qui monte à quatre cents marcs.
« Le chef de baronnie, caput baroniæ, est un château héréditairement régi comme l’Angleterre elle-même ; c’est-à-dire ne pouvant être dévolu aux filles qu’à défaut d’enfants mâles, et en ce cas allant à la fille aînée, cæteris filiabus aliunde satisfactis[1].
« Les barons ont la qualité de lord, du saxon laford, du grand latin dominus et du bas latin lordus.
« Les fils aînés et puînés des vicomtes et barons sont les premiers écuyers du royaume.
« Les fils aînés des pairs ont le pas sur les chevaliers de la Jarretière ; les fils puînés, point.
« Le fils aîné d’un vicomte marche après tous les barons et avant tous les baronnets.
« Toute fille de lord est lady. Les autres filles anglaises sont miß.
« Tous les juges sont inférieurs aux pairs. Le sergent a un capuchon de peau d’agneau ; le juge a un capuchon de menu vair, de minuto vario, quantité de petites fourrures blanches de toutes sortes, hors l’hermine. L’hermine est réservée aux pairs et au roi.
« On ne peut accorder de supplicavit contre un lord.
« Un lord ne peut être contraint par corps. Hors le cas de Tour de Londres.
« Un lord appelé chez le roi a droit de tuer un daim ou deux dans le parc royal.
« Le lord tient dans son château cour de baron.
« Il est indigne d’un lord d’aller dans les rues avec un manteau suivi de deux laquais. Il ne peut se montrer qu’avec un grand train de gentilshommes domestiques.
« Les pairs se rendent au parlement en carrosses à la file ; les communes, point. Quelques pairs vont à Westminster en chaises renversées à quatre roues. La forme de ces chaises et de ces carrosses armoriés et couronnés n’est permise qu’aux lords et fait partie de leur dignité.
« Un lord ne peut être condamné à l’amende que par les lords, et jamais à plus de cinq shellings, excepté le duc, qui peut être condamné à dix.
« Un lord peut avoir chez lui six étrangers. Tout autre anglais n’en peut avoir que quatre.
« Un lord peut avoir huit tonneaux de vin sans payer de droits.
« Le lord est seul exempt de se présenter devant le shériff de circuit.
  1. Ce qui revient à dire : on pourvoit les autres filles comme on peut. (Note d’Ursus. En marge du mur.)