Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Roman, tome VIII.djvu/563

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
545
NOTES POUR L’HOMME QUI RIT.

Il donne sa pomme de terre à l’enfant — son lait à la petite — et se passe de souper.

L’enfant rudoyé et attendri.

— Fainéant ! petit drôle ! Il sort et va voir si la femme est morte. Il revient. Elle est bien morte, dit-il. Elle est heureuse. — Quel malheur que ce drôle ait sauvé la petite !


Dans ce fragment, Dea est supposée n’être plus au maillot puisqu’elle est en âge de manger une pomme de terre :

Le petit frappa :

— Entrez, dit le vieillard.

Ils entrèrent.

Le vieillard les regarda.

— J’ai justement trois pommes de terre, dit-il. C’est toute ma fortune à peu près. Il y en aura une pour chacun de nous.

Tu es bien laid.

Tiens, elle est aveugle.


Colère bourrue et bonne :

— Tu mourras sur l’écha… — Mais mange donc tout, qu’on te dit !


Avant de partir à la découverte de la morte, Ursus consultait son loup :

— Homo, il s’agit de trouver une gueuse de femme qui nous empêchera de dormir cette nuit, et qui s’est avisée de se coucher bêtement sur la neige. Tu as plus d’esprit que ça, toi. Maintenant, veux-tu m’aider à la retrouver ? Nous lui donnerons une danse. Veux-tu ? oui. Eh bien, partons.


Variantes des noms des naufragés :

Et ils signèrent ; la femme en tête :
Galdastigazù, du Val d’Andorre, chirurgienne.
Niclich, voué au noir.
Pierre-Jean Gernard, ancien notaire royal.
Carcagente, du bagne de Mahon.

Variantes des noms des deux lutteurs dans le chapitre : Écoße, Irlande et Angleterre.

Un irlandais nommé Gulibardine et un écossais nommé Helmsdail.


Détail sur l’éducation donnée à Gwynplaine :

La chiquenaude de Gwynplaine.

Ursus lui avait donné un autre talent. Ce qu’on appelait alors la chiquenaude consistait à casser un pavé avec une chiquenaude.