Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/250

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


126

��PROLEGOMENES

��P. 106.

��et de Noul'. Directement à l'est de ces contrées se trouve le pays de Derâ et le canton de Sidjilmessa, puis une partie du désert de Nîcer, région dont nous avons déjà parlé en traitant du second climat. Dans cette section du climat , le Deren domine toutes ces contrées.

La partie occidentale de cette chaîne offre peu de cols et de pas- sages; mais ses gorges deviennent plus fréquentes à mesure que la montagne s'approche du Molouîa, où elle se termine. Dans cette partie^ sont les tribus de Masmouda et de Sekcîoua, qui habitent auprès de la mer Environnante; après elles, se trouvent les Hintata, puis les Tînmelel, puis les Guedmîoua, puis les Heskoura; avec ceux- ci s'arrête la population masmoudienne de la montagne. Ensuite vien- nent les tribus de Zanaga, qui forment un peuple sanhadjien'. Vers l'extrémité de cette partie de la montagne habitent quelques tribus zenatiennes*, et, immédiatement au nord, s'élève le mont Auras, ap- pelé aussi la montagne des Kélama ^ ; ensuite on trouve plusieurs au- tres peuples berbères, qui seront mentionnés à leurs places^.

Dans la partie occidentale de cette section, la montagne de Deren domine les pays du Maghreb el-Acsa, qui la touchent du côté du nord. Dans le sud de cette contrée sont les villes du Maroc , d'Agh- mat et de Tedla. Le Ribat d'Asfi et la ville de Sla [Salé] sont situés sur la mer Environnante et appartiennent aussi au Magreb el-Acsa. A l'est de la province de Maroc, on trouve les villes de Fez, de Miknaça (Mequinez), de Taza [Tèza) et de Casr-Kotama*. Tout cela

��' Les géographes et les historiens ara- bes écrivent tous ce mot avec la lettre l. Ce sont les Européens qui écrivent Noun.

^ L'auteur veut dire dans la partie occi- dentale.

^ Voy. XHistoire desBerhers, t. II , p. 1 a 1 et suiv.

  • Voy ihid. 1. 111, p. 1^9 et suiv.

' L'auteur suppose que la chaîne de l'Atlas se prolonge jusqu'à laCyréiiaïque, et que l'Auras en fait partie. Les Kélama

��occupaient le vaste territoire qui est situé entre Bougie, Bone, Constanline, les Zî- ban et Setîf.

' Il s'agit des Louata. (Voy. l'Histoire desBerhers, 1. 1, p. 232 et suiv. c'est là que l'auteur renvoie le lecteur.)

' Lisez au. nord. — On sait que , dans les caries arabes, l'orientation des pro- vinces marocaines est fausse.

' Casr Kolama , appelé aussi El-Casr'l- Kebir, l'El-Cassar des Européens , est une ville forte située sur la route de Tanger à

�� �