Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


D'IBN KHALDOUN. xxvn

La province du Zab, appelée aussi les Ziban, était administrée, au nom du sultan hafside, par le seigneur de Biskera, qui était toujours un membre de la famille Mozni. Les Aoulad Abi'1-Leïl et les Mobelhei, deux familles rivales, également puissantes, tenaient sous leurs ordres une foule de tribus nomades appar- tenant, comme elles, à la race arabe et presque toujours en révolte contre le gouvernement de Tunis. Le royaume des Haf- sides se nommait l'Ifrîkiya.

Les Abd el-Ouad, dynastie berbère, venaient d'être dé- trônés par Abou '1-Hacen, sultan des Mérinides. Ils avaient possédé les contrées qui s'étendent depuis le Molouïa, du côté de l'occident, jusqu'à la ville de Médéa et de Dellys du côté de l'orient. Leur capitale était Tlemcen. Après la mort d'Abou '1-Hacen, ils rétablirent leur autorité dans ce pays.

Les Mérinides, troisième dynastie berbère, gouvernaient les provinces qui composent, de nos jours, l'empire de Maroc.

Le sultan hafside Abou Bekr, surnommé Abou Yahya, mou- rut au mois de redjeb 7/^7 (octobre i346) et eut pour succes- seur son fils Abou Hafs Omar. Le nouveau souverain, ayant ap- pris que son frère, héritier désigné du trône, et gendre du sultan mérinide Abou '1-Hacen, marchait contre lui, s'enfuit de la capitale et alla s'enfermer dans la ville de Bedja, l'ancienne Vacca, située à environ dix-sept lieues ouest de Tunis; mais, cinq semaines plus tard, il pénétra à l'improviste dans Tunis et tua son rival. A cette nouvelle, Abou l-Hacen manifesta une vive indignation et , sous le prétexte de venger la mort de son gendre, il fit des préparatifs pour la conquête de l'Ifrîkiya. S'étant mis à la tête d'une armée immense, il partit de Tlemcen, qu'il ve- nait d'enlever aux Abd el-Ouadites et, pendant sa marche, il rassembla sous ses drapeaux les tribus arabes qui occupaient les campagnes de Gonstantine, de Bougie et de Tunis. Dans

�� �