Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/540

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


416 PROLÉGOMÈNES

• (Monnaie) jaune! (monnaie) blanche! allez séduire d'autres que moi. » Aliou Mouça ' ne mangeait pas de poules, n'en ayant jamais vu^ chez les Arabes bédouins, où, en effet, elles sont très-rares. Les cribles leurs étaient inconnus; aussi, mangeaient-ils le blé sans le nettoyer. Ils avaient gagné cependant, à cette époque, plus de richesses qu'aucun peuple du monde.

« Sous le gouvernement d'Othman, dit Masoudi, les Compagnons gagnèrent des terres et de l'argent. Ce khalife lui-même, le jour où il fut tué, avait entre les mains de son trésorier cent cinquante mille P. 369. dinars et un million de dirhems; les fermes qu'il possédait à Oua- di '1-Cora, à Honeïn^ et ailleurs, valaient deux cent mille dinars; ie nombre de chameaux et de chevaux qu'il laissa après lui fut aussi très-considérable. La huitième partie de l'héritage laissé par Ez-Zo- beïr' montait à cinquante mille dinars. Il possédait mille chevaux et mille domestiques du sexe féminin. Talha^ retirait de ses terres, en Irac, un revenu de mille dinars par jour; celles qu'il possédait à Cherat^ en rapportaient davantage. Abd er-Rahman Ibn Aouf^ avait mille chevaux au piquet; il po.ssédait, de plus, mille chameaux et dix mille moutons. Le quart de l'héritage qu'il laissa en mourant fut estimé à quatre-vingt-quatre mille (dinars). Zeïd Ibn Thabet *■ laissa de grosses masses d'or et d'argent qu'on était obligé de briser

' Abou-Mouça Abd-AUah , membre de ' ALou Abd-Allah Ez-Zobeïr Ibn El- la tribu yéménite d'Acbâr, vint à la Aouwam, un des dix musulmans auxquels Mecque avant l'hégire, et embrassa l'isla- Mohammed avait déclaré qu'ils étaientpré- misme. Il accompagna Mohammed dans destinés à entrer dans le paradis, fut tué à plusieurs expéditions , et fut nommé par la bataille du Chameau, l'an 36 de l'hégire lui gouverneur d'Aden et de Zebîd, dans (656 de .1. C).

le Yéraen. Omar lui conlia le gouver- ' Abou Mohammed Tallia, un des dix

nemenl de Roufa et de Basra. On tient prédestinés, fut tué avec Zobeïr, à la ba-

de lui plus de trois cenls traditions. Il taille du Chameau,

mourut l'an 5o de l'hégire, ou, selon un " Voyez ci-devant, page Uo-j , note 1.

autre renseignement, l'an Zia ou M. ' Abd er-Rahman Ibn Aouf, un des

Pour i>A*J, lisez UtSjUjtJ. Compagnons du Prophèle et l'un des dix

Ouadi 'ICora est à moitié chemin de prédestinés, mourut l'an 3i (65 1 -662 de

Médine à la Syrie; Honeïn est dans le voi- J. C).

sinage de la Mecque. » Zeïd Ibn Thabet, un des principaux

�� �