Page:Obry - Du nirvana bouddhique.djvu/239

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


PAGES.
broch. vol.
manes réservaient à leur propre caste ? 18 332 
 18 332
— L’athéisme reproché aux Sânkhyas et aux Bouddhistes ne s’explique-t-il pas naturellement par le caractère indéterminé et la nature mixte de Brahma neutre aux siècles de Kapila el de Çâkyamouni et même dans les temps postérieurs ? (Voir au ch. VII, p, 129-36, B, ou p, 133-9, V, et aux Addit., p. 210, 217-9 et 521-3, B, ou p. 514, 521-3 et 525-2, V.). 
 32 336
— Le Bouddha étant reconnu pour le premier des êtres, n’est-il pas par cela même le plut élevé de tous les dieux (Voir au ch. VI, p. 123-4, B, ou p. 127-8, V ; au ch. VIII, p. 163, B, ou p. 467, V, et aux Addit.. p. 211-2 et 224, B, ou p. 515-16 et 530, V.) 
 37 311
CHAP. III.De la nature de l’âme selon les Bouddhistes
 41 343
— Adoption de la métempsychose par Kapila et par Çâkyamouni 
 42 346
— Distinction de l’âme et du corps chez les Bouddhistes (Voir au ch. VII, la note 2 de la p. 442, B, ou de la p. 446, V.) 
 13 349
— Corps subtil distingué de l’âme, en note (Voir au ch. V, p. 84 6, B, ou p. 388-93, V, et aux Addit., p. 212-6, 1), ou p. 316-20, V) 
 48 332
— Éternité des âmes admise généralement par les écoles religieuses et philosophiques de l’Inde 
 51 333
— Les 12 Nidanas ou causes et effets de l’existence, selon Çâkyamouni (Voir aux Addit., p. 212-6, B, ou p. 516.20, V) 
 34 338
— Explication du Vidjnamam, d’abord individuel, puis universalisé (Voir 1e au ch. V, p. 94, B, ou p. 398, V. ; 
 36 360