Page:Parmentier - Traité sur la culture et les usages des pommes de terre, 1789.djvu/31

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

que j’ai ſuivi pour explorer ce qui a été fait, & ce qui reſte encore à faire.

Le titre que porte ce traité, indique, pour ainſi dire, quelle est la diviſion des objets qu’il renferme. Il eſt compoſé de cinq chapitres. Dans le premier, je conſidère les pommes de terre depuis le moment où il s’agit de les cultiver, juſques après la récolte. Il eſt queſtion dans le ſecond, de l’examen de leurs parties conſtituantes, & des différens procédés qu’on peut employer pour leur conſervation. Le troiſième comprend les formes variées sous leſquelles ces racines ſervent de nourriture aux hommes & aux animaux. Le quatrième & cinquième chapitres enfin, offrent des détails ſur la culture & les uſages des patates & du topinambour, deux plantes qu’on a confondues mal-à-propos avec les pommes de terre : je terminerai par la récapitulation des principales vérités que cet ouvrage renferme.

Tel eſt l’ordre qui m’a paru le plus naturel à ſuivre, pour faciliter l’intelli-