Page:Phonétique d'un parler irlandais de Kerry.pdf/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
33
LES SPIRANTES

əma·χ (amach) « dehors » ; ɑχ (acht) « mais » ; brᴜ·əχ (bruach) « rivage » ; et toute une série de noms et d’adjectifs en a·χ ou ‑əχ, selon que l’accent porte ou non sur la finale (cf. pour plus d’exemples § 261).

§ 63.
Exemples où χ tend à passer à h.

χᴜ:hə (cúcha) « vers eux », à côté de χᴜ:χə (ici la tendance à la dissimilation a secondé la tendance à l’ouverture) : gɑh e:nʹɩ (gach éinne) « chacun » à côté de χ e:nʹɩ ; tʲɑ̃ŋgəhə (teangacha), plur. de tʲɑ̃ŋgə (teanga) « langue », à côté de tʲɑ̃ŋgəχə et, en général, divers pluriels en ‑əhə (‑acha) pour ‑əχə.

Inversement on a parfois χ, concurremment avec h, là où on attendrait h. Ainsi dans gə brɑ:χ (go bráth), régulier pour gə brɑ:h, et dans kɑnəχᴇ̈:v (cad n‑a thaobh) « pourquoi ? » à côté de kɑnəhᴇ̈:v.

§ 64.
Exemples de χʺ.

χʺrʹᴇtʹ ʃe· (do chreid sé) « il crut », de kʺrʹᴇdʹimʹ (creidim) « je crois » ; lɑ̃:v χʺlʹe: (lámh chlé) « main gauche », de kʺlʹe: (clé) « gauche » ; ɑnəχʺnʹαstə (anachneasta) « très poli », de kʺnʹαstə (cneasta) « poli ».

Tous mots que nous transcrivons régulièrement avec χ : χrʹᴇtʹ ʃe·, etc.

§ 65.
ǥ (écrit dh et gh).

S’articule comme χ, mais est sonore ; ǥ s’apparente à la spirante allemande dans tage. Le degré d’ouverture est approximativement le même que pour initial, c’est-à-dire plus grand que pour la spirante correspondante allemande, sans que l’impression acoustique cesse cependant d’être distincte de celle produite par un h sonore.

ǥ apparaît en contact avec des voyelles ou avec des consonnes vélaires, mais seulement en position initiale et, là même, seulement comme alternance grammaticale de d ou g.

Il existe une variété avancée de ǥ que l’on pourrait noter par ǥʺ,

3