Page:Réveillaud - Histoire du Canada et des canadiens français, de la découverte jusqu'à nos jours, 1884.djvu/399

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


lustrer son histoire et à coup sur celui qui réussit le mieux à rétablir ses concitoyens de race française dans les franchises et dans les droits dont les avait dépouillés la conquête[1].

  1. M. Lafontaine, après sa démission des fonctions de premier ministre, reprit sa place au barreau. En 1853, il fut nommé juge en chef de la cour d’appel, et exerça ces fonctions jusqu’à sa mort survenue en 1864.