Page:Réveillaud - Histoire du Canada et des canadiens français, de la découverte jusqu'à nos jours, 1884.djvu/400

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE V


De la constitution du cabinet Hincks-Morin jusqu’à l’établissement
de la Confédération du Canada.

(1851 — 1866)


L’histoire parlementaire des Canadas-Unis perd, depuis lors, beaucoup de son intérêt, et nous nous exposerions à tomber dans une minutie de détails où se perdrait l’esprit du lecteur, si nous voulions suivre, dans leurs phases diverses, les intrigues et les péripéties parlementaires. Nous résumerons donc à grands traits l’histoire de la période qui s’étend depuis l’époque où nous sommes parvenus (1851), jusqu’à la constitution de la Confédération canadienne en 1867.

À la suite de la démission de M. Lafontaine et de ses collaborateurs, le gouverneur anglais, lord Elgin, chargea M. Hincks, libéral modéré, qui faisait déjà partie du précédent Cabinet, de la constitution d’un ministère. M. Hincks s’assura, pour cette tâche, le concours de M. Morin qui était alors, après M. Lafontaine, l’homme politique le plus populaire parmi les Canadiens français. Le Cabinet Hincks-Morin, ainsi constitué, ne s’écarta pas sensiblement de la ligne de conduite suivie par le précédent ministre. Il maintint