éléments Wikidata

Livre:Réveillaud - Histoire du Canada et des canadiens français, de la découverte jusqu'à nos jours, 1884.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réveillaud - Histoire du Canada et des canadiens français, de la découverte jusqu'à nos jours, 1884.djvu
TitreHistoire du Canada et des Canadiens français Voir et modifier les données sur Wikidata
Sous-titrede la découverte jusqu'à nos jours
AuteurEugène Réveillaud Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionGrassart
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1884
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ valider

Pages

Titre imp titre - 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 - 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 - 269 - 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 - 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 - TDM TDM TDM TDM TDM TDM TDM


TABLE DES MATIÈRES




pages


PREMIÈRE PARTIE. — LA NOUVELLE FRANCE


CHAPITRE IDe la découverte des « Terres-Neuves » à la mort de Poutrincourt (1504 — 1608).



Les « entreprises de mer » des Français. — Les Terres Neuves. — François Ier et le « testament d’Adam ». — Les premières expéditions et découvertes de Jacques Cartier. — Le Saint-Laurent et le Canada. — Les sauvages et les canons des Français. — Retour à Saint-Malo. — Entrevue de François Ier et de Jacques Cartier. — Interruption, puis reprise des voyages de découvertes. — Roberval. — L’amiral Coligny et ses projets de colonisation. — Villegagnon au Brésil. — Jean Ribaut, puis Laudonnière en Floride. — La vengeance de Dominique de Gourgues. — Henri IV et les premiers établissements des Anglais et des Français dans l’Amérique du Nord. — Chauvin et Du Pont-Gravé. — Le premier voyage de Champlain. — De Mons et Poutrincourt. — Lescarbot et son Histoire. — Le départ du Jonas de La Rochelle. — Les premiers Acadiens et leurs travaux. — Biencourt et Delatour. — Les Jésuites et dissensions qu’ils amènent. — Premières luttes avec les Anglais. — Port-Royal fondé, ruiné et relevé. — Mort de Poutrincourt (1615) 
 19


CHAPITRE IIDe la fondation de Québec au traité de Saint-Germain-en-Laye (1608-1632).


Établissement de Québec. — Les « nations » sauvages. Expéditions contre les Iroquois. — Mort de Henri IV. — L’intolérance contre les huguenots se manifeste aussitôt en Amérique. — Découragement de M. de Mons. — Champlain « gouverneur de la Nouvelle-France. » — Les Jésuites évincent les Récollets. — Leurs missions. — Chute de La Rochelle et ses conséquences. — La Compagnie des cent associés. — Les Kertk devant Québec. — Reddition de cette place. — Les Anglais au Cap-Breton et en Acadie. — Paix avec l’Angleterre 
 55


CHAPITRE IIIDu traité de Saint-Germain au traité de Bréda (1632-1667).


Le commandeur de Razilly en Acadie. — Champlain reprend possession de son gouvernement. — Un courant d’émigration. — Mort de Champlain. — M. de Montmagny (Mons Magnus, Ononthio). — Travaux de défrichement et de colonisation. — Les Couvents de France et de Nouvelle-France. — Fondation de Montréal. — Incursions et barbarie des Iroquois. — Les gouverneurs se succèdent de trois en trois ans. — Premiers rapports entre le Canada et les colonies anglo-américaines. — Conflits entre le gouverneur et les Jésuites. — Mgr de Laval « sèche sur pied. » — Son triomphe. — Colbert et la Nouvelle-France. — La situation en Acadie 
 83


CHAPITRE IVDu traité de Bréda à la paix de Ryswick (1667-1697).



Le marquis de Tracy et l’intendant Talon. — Les Voyages de La Hontan. — Demande de nouveaux colons. — Prudence excessive de Colbert. — Frontenac. — Essai d’États-Généraux du Canada condamné par le roi. — Nouveaux démêlés entre le gouverneur et le clergé. — Expéditions de Cavelier de La Salle et autres. — Exploration de la vallée du Mississipi. — La Louisiane. — Rappel de Frontenac. — Mort de La Salle. — Expédition de la baie d’Hudson. — Le « traité de neutralité » entre les couronnes, violé par les peuples. — Révolution anglaise de 1688. — Guerre entre la France et l’Angleterre. — Ses conséquences pour le Canada et l’Acadie. — Saint-Castin. — M. de Frontenac renvoyé au Canada. — Succès des Français 
 111


CHAPITRE VDu traité de Ryswick au traité d’Utrecht (1098-1713).


Gouvernement de M. de Callières. — Paix avec les Iroquois. — Le Rat. — Premiers établissements en Louisiane. — Disette de colons et refus d’accueillir les Huguenots. — Conséquences funestes de cette politique. — Tableau de l’Acadie au commencement du XVIIIe siècle. — La guerre de la succession d’Espagne rallume les hostilités entre les Français et les Anglais d’Amérique. — Prise et reprise de Port-Royal. — Les Français conquièrent Terre-Neuve et défendent victorieusement le Canada. — Perte de l’Acadie. 
 159


CHAPITRE VIDu traité d’Utrecht au traité d’Aix-la-Chapelle (1713-1747).


État du Canada à la mort de Louis XIV. — Les efforts du gouvernement de la Régence se portent vers la Louisiane. — Le système de Law. — Fondation de Louisbourg. — Le marquis de Beauharnais succède au premier marquis de Vaudreuil comme gouverneur du Canada. — Période de paix et de prospérité relative pour la colonie. — Explorations de La Varenne de La Vérandrye et découverte des Montagnes-Rocheuses. — Guerre de la succession d’Autriche. — Déclin de la marine française. — Reddition de Louisbourg que la France recouvre à la paix. 
 187


CHAPITRE VIIDu traité d’Aix-la-Chapelle à l’arrivée de Montcalm (1747-1756).


Accroissement des colonies anglaises en Amérique. — Leurs prétentions sur la vallée de l’Ohio découverte par les Français. — Les « Français neutres ». — Colonies anglaises en « Nouvelle-Écosse ». — Pénurie de colons au Canada. — On construit des forts où il faudrait des fermes. — Les Jésuites traitants et trafiquants en fourrures. — Querelle de limites. — La guerre de Sept-Ans s’allume en Amérique. — Le marquis Duquesne et Washington. — « Pirateries » des Anglais. — Transportation violente des Acadiens. — Évangéline. — Succès des troupes françaises. 
 206


CHAPITRE VIIIDe l’arrivée de Montcalm à la perte du Canada (1756-1763).


Signes avant-coureurs des désastres. — Louis XV veut venger les injures de la Pompadour. — Montcalm. — Malversations de l’intendant Bigot et de ses complices. — Succès militaires des Français. — Prise des forts de Chouégen et de Grenville. — Voltaire et les « arpents de glace » du Canada. — Prise du fort Henry. — Souffrances de la colonie. — Victoire de Carillon. — Lutte disproportionnée. — Montcalm se retranche au camp de Beauport. — Bataille des plaines d’Abraham. — Mort de Montcalm et de Wolfe. — Les Anglais maîtres de Québec. — Résistance des Canadiens français sous Lévis. — Victoire de Sainte-Foy. — Levée du siège de Québec. — Perte du Canada. — Traité de Paris de 1763. — Ses suites. 
 230


DEUXIÈME PARTIE. — LES CANADIENS FRANÇAIS


CHAPITRE IDe la conquête à la proclamation de l’Indépendance américaine (1763-1776).



État du Canada au moment de la conquête. — Vitalité de l’esprit français dans le pays. — Résistance passive des Canadiens français à leurs conquérants. — Régime militaire et rigueurs des Anglais. — État de l’Acadie et retour d’un certain nombre d’Acadiens dans leur pays. — Tentative de la France pour coloniser la Guyane et son issue funeste. — Le roi d’Angleterre abolit les lois françaises au Canada et y substitue la législation anglaise. — Mécontentement et réclamations des Canadiens. — L’Angleterre fait quelques concessions pour empêcher les Canadiens de se joindre aux Américains soulevés contre la métropole anglaise. — Elle réussit dans cette politique. — Les Canadiens français refusent d’associer leur cause à celle des Américains. — Faux point de vue auquel ils se placent. 
 271


CHAPITRE IIDe l'Indépendance des États-Unis à la guerre anglo-méricaine (1776 — 1814).


Le Canada sous l’état de siège. — Carleton et Haldimand. — Les suspects arrêtés et emprisonnés. — La Fayette et Rochambeau. — Après la capitulation de Saratoga et la bataille de Yorktown, l’Angleterre reconnaît l’indépendance des États-Unis. — Conséquences du nouvel état de choses pour les Canadiens français. — Le Canada, diminué, est partagé en deux provinces : Bas-Canada et Haut-Canada. — Constitution de 1791. — Échos de la Révolution française au Canada. — Le premier Parlement canadien. — Séparation persistante entre l’élément français et l’élément anglais de la colonie. — Guerre entre l’Angleterre et les États-Unis. — Bataille de Châteauguay gagnée par les Canadiens français. 
 317


CHAPITRE IIIDu traité de Gand à l’insurrection de 1837-38 (1815-1839).



.

Le conflit de races continue au Canada. — Papineau président de la Chambre d’assemblée. — Lutte entre les gouverneurs et les représentants du peuple canadien. — Acuité croissante de cette lutte. — Faveurs faites au Haut-Canada, peuplé d’Anglais, au détriment du Bas-Canada, peuplé de Français. — Les quatre-vingt douze résolutions. — L’effervescence va croissant. — Assemblées populaires. — Prise d’armes. — Les « fils de la Liberté ». — Insurrection de 1837.— Combats de Saint-Denis et de Saint Charles. — Proclamation de la loi martiale et répression de l’insurrection. — Nouveaux troubles en 1838, également réprimés 
 343
CHAPITRE IVDe l’union des deux Canadas jusqu’à la démission du cabinet Lafontaine (1840-1851).


Nouveaux efforts de l’Angleterre pour étouffer la nationalité franco-canadienne. — Un bill voté par le Parlement anglais établit l’Union des deux Canadas. — Esprit du nouveau régime. — Résistance légale et conquêtes pacifiques des Canadiens français. — L’opposition, dirigée par M. Lafontaine, arrive aux affaires. — Cabinet Lafontaine-Baldwin. — Cabinet Viger-Draper. — Ovation faite à Papineau à son retour de France. — La langue française rétablie comme langue officielle. — Difficultés avec les États-Unis sur des questions de frontières. — Nouveau cabinet Lafontaine-Baldwin. — Collisions à Montréal et incendie de la bibliothèque. — La capitale placée alternativement à Québec et à Toronto. — Retraite du cabinet Lafontaine. 
 371


CHAPITRE VDe la constitution du cabinet Hincks-Morin jusqu’à l’établissement de la confédération du Canada.


Administration du cabinet Hincks-Morin. — Abolition des derniers vestiges du régime féodal au Canada. — Cabinet Macnab-Morin. — Traité de réciprocité commerciale et maritime entre le Canada et les États-Unis. — M. Taché remplace M. Morin dans le cabinet. — Reprise des relations avec la France. — Réformes diverses. — Brandons de discorde : la question de la capitale, laissée finalement à l’arbitrage de la reine d’Angleterre qui désigne Ottawa, et la question de la représentation proportionnelle. — Cabinets Macdonald-Cartier, puis Cartier-Macdonald. — Motifs persistants d’agitation. — Ministère de fusion préparant et réalisant la constitution de la Puissance ou confédération du Canada. 
 396


CHAPITRE VITableau du Canada contemporain



.

Description physique du Canada. — Le sol, la faune et la flore. — Divisions politiques et organisation de la Puissance. — La province de Québec et ses habitants. — Mœurs, religion, instruction publique. — Tableau de la population par comtés. — Québec, Montréal, Trois-Rivières, autres villes et bourgs. — Le recensement de 1881. — Les Acadiens des « Provinces maritimes ». — Les Canadiens français aux États-Unis. 
 433


CHAPITRE VIIL’avenir du Canada français


Rappel des grands traits de cette histoire. — Quelles conclusions en peut-on tirer ? — Vitalité des races et réveil des nationalités opprimées. — Perspectives d’accroissement et d’expansion du peuple canadien-français. — Avantages de leur situation. — Conjonctures par lesquelles ils peuvent passer dans l’avenir. — Pourquoi la France doit s’intéresser particulièrement à cette nation-sœur et établir avec elle des relations d’amitié, d’échange et de commerce de plus en plus intimes. — Conclusion 
 489


APPENDICE. — La langue et la littérature françaises au Canada. 
 521