Page:Rabelais marty-laveaux 04.djvu/240

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


23’

COMMENTAIRE.

bêlais a tiré de Lampride, de Spartianus, de Trebellius PoUio et de Capitolinus, la plupart des anecdotes qu’il raconte dans ce chapitre.

Page 54, 1. 27 : Tefmoing Brutus. Voyez Valere Maxime, l, 5.

L.28 : Laharaille Pharfallcque. en laquelle il f eut occis. C’est une inexactitude : Brutus se tua après la bataille de Philippes.

Page 58, 1. 21 : Que feic Tibère. Yoyez Suétone, Vie de Tibère j c. 14.

Page 59, 1. 6 : De patria Diabolorum. Voyez ci- dessus, p. 186, la note sur la 1. 2 de la p. 251.

L. 19 : Vauldra quinze. C’est au jeu de paume que l’on compte ainsi les fautes.

L. 23 : Oncques ne feut faiEl folœcifme.

Sœpe folccifmum mentula noftra facit.

(Martial, Epigrammes, xi, 20)

Molière a employé solécisme en parlant d’une faute morale :

Le moindre foliicifme en parlant vous irrite : Mais vous en faites, vous, d’étranges en conduite.

(Molière, Les Femmes Jçavanles, n, 7)

Page 61, 1. 7 : Nec Deus…\irg\\Q^ Eglogue, iv,63.

Page 62, 1. 11 : Seurent. Lisez /eurent.

L. dernière : Ne eceruele’e & extraicle de ceruelle. Jeu de mots sur la naissance de Pallas, sortie du cerveau de Jupiter qui, pour cette raison, est appelé (p. 62, 1. i) « fon père capital. »

PaGe63_,1. 2 : iV£ faulfera fon pain en ma fouppe.

La Femme eft en elïet le potage de l’Homme ; Et quand vn Homme voit d’autres Hommes par fois, Qui veulent dans fa foupe aller tremper leurs doigts, lien montre aufli-toll vue colère extrême.

(Molière, L’Efcole des femmes. 11, 3)

Cette comparaison, un peu gauloise, avait été mal