Page:Saint-Simon - Mémoires, Chéruel, Hachette, 1856, octavo, tome 6.djvu/6

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


et autour l’entendirent clairement. Le grand écuyer se releva le nez de dessus la table, regarda toute la compagnie toujours bouffant. Personne ne dit mot, mais à l’oreille après on ne s’en contraignit pas. Je ne sais si le roi le sut, mais ce qu’il y a de certain, c’est qu’il n’en fut autre chose, et qu’il n’en fut pas moins bien traité.

M. le prince de Conti de plus ne donnoit aux deux sœurs que Mme la Duchesse dont elles étoient bien assurées d’ailleurs ; Vendôme leur donnoit occasion de gagner M. du Maine, et pour elles il n’y avoit rien de trop. Elles s’étoient donc liées tant qu’elles avoient pu à Vendôme, et dans cet esprit elles avoient fort recommandé à leur cher oncle, car c’est ainsi qu’elles l’appeloient et qu’elles en parloient toujours, de ne rien oublier pour engager Vendôme, lorsqu’il alla en Italie, à en revenir assez de ses amis pour qu’ils pussent compter sur lui. Le cher oncle profita bien de la leçon, et y réussit tellement qu’à son retour, et toujours depuis, elles n’eurent rien à désirer là-dessus, et que Vendôme, elles et Vaudemont, M. du Maine en quart, se lièrent le plus étroitement, mais le dernier, selon sa coutume, le plus secrètement.

M. du Maine sentoit que Monseigneur ne l’aimoit point ; nulle meilleure voie de l’en rapprocher peu à peu que ses plus confidentes amies ; Vendôme n’étoit pas seul bastant. Le roi avançoit en âge, et Monseigneur vers le trône ; M. du Maine en trembloit. Avec de l’esprit, je ne dirai pas comme un ange, mais comme un démon auquel il ressembloit si fort en malignité, en noirceur, en perversité d’âme, en desservices à tous, en services à personne, en marches profondes, en orgueil le plus superbe, en fausseté exquise, en artifices sans nombre, en simulations sans mesure, et encore en agréments, en l’art d’amuser, de divertir, de charmer quand il vouloit plaire ; c’étoit un poltron accompli de cœur et d’esprit, et à force de l’être, le poltron le plus dangereux, et le plus propre, pourvu que ce fût par-dessous