Page:Swift - Gulliver, traduction Desfontaines, 1832.djvu/184

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


dont les États sont inaccessibles, s’avisait de faire apprendre à son peuple la pratique de la discipline militaire ; mais j’en fus bientôt instruit, soit par les entretiens que j’eus sur ce sujet, soit par la lecture de leurs histoires ; car, pendant plusieurs siècles, ils ont été affligés de la maladie à laquelle tant d’autres gouvernements sont sujets, la pairie et la noblesse disputant souvent pour le pouvoir, le peuple pour la liberté, et le roi pour la domination arbitraire. Ces choses, quoique sagement tempérées par les lois du royaume, ont quelquefois occasionné des partis, allumé des passions, et causé des guerres civiles, dont la dernière fut heureusement terminée par l’aïeul du prince régnant ; et la milice, alors établie dans le royaume, a toujours subsisté depuis, pour prévenir de nouveaux désordres.