Page:Taine - Les Origines de la France contemporaine, t. 11, 1904.djvu/14

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
XI
AVANT-PROPOS


« respirant par des poumons ». Impossible de deviner dans quel sens cette accommodation doit se faire, si l’on ne comprend pas l’événement, c’est-à-dire si l’on n’aperçoit pas son point de départ et la force intime qui le produit. Selon Taine, dans le cas présent, cette force est le progrès, l’autorité croissante de la science positive et vérifiable. Quelle définition il nous eût donnée de cette science et de son essence, quel tableau de ce progrès, l’homme dont la pensée se forma au moment où l’esprit scientifique entrait dans l’histoire et la littérature, qui le respira dans sa jeunesse avec la fièvre et l’émotion sacrée d’un poète qui voit le monde s’éclairer et s’expliquer devant lui, et qui, dès vingt-cinq ans, lui demandait une méthode, l’introduisant pour les renouveler dans la critique et la psychologie ! Équivalent mécanique de la chaleur, sélection naturelle, analyse spectrale des astres, théorie microbienne, aperçus récents de la physique sur la constitution de la matière, critique des sources historiques, analyse psychologique des textes, extension des données orientales, découverte du préhistorique, étude comparative des sociétés barbares, toutes les grandes idées du siècle